Essai du Peugeot 3008 : la star du segment mérite-t-elle son succès dans le segment crossover ?

Essai auto du Peugeot 3008

Restylé en 2020, le Peugeot 3008 revient sur le devant de la scène. Nouveau faciès, nouvel arrière, nouvelle dotation… Il n’en fallait pas moins pour que le crossover français remonte dans le classement des voitures les plus vendues dans l’hexagone. Mais ce saupoudrage est-il suffisant ? C’est ce que nous avons voulu vérifier en prenant les commandes du Peugeot 3008 fraîchement restylé. Découvrez dès maintenant notre essai auto du Peugeot 3008.

Le Peugeot 3008 en quelques mots

Le Peugeot 3008 a été, en 2021, la septième voiture la plus vendue en France. Une belle performance d’autant plus qu’il occupe la première place parmi les SUV et/ou crossover familiaux avec plus de 50 000 unités vendues. Commercialisée depuis 2016, la seconde génération du Peugeot 3008 a marqué les esprits avec son style novateur, son habitacle inédit, ses technologies de pointe et sa palette de motorisations qui comprend aussi bien des motorisations essence, diesel que hybride rechargeable.

Le restylage opéré en 2020 a pour objectif de revenir sur le devant de la scène, notamment après que Renault a dévoilé son Arkana, un SUV coupé généraliste très tendance qui a massivement attiré. Le 3008 revient donc avec un faciès revisité et quelques technologies supplémentaires, pour faire la différence.

Poste de conduite du Peugeot 3008

Derrière le volant du 3008 : des moteurs et du caractère

Plaçons-nous maintenant derrière le volant du Peugeot 3008 restylé. Rapidement, on trouve nos repères. La modernisation de l’interface est plutôt légère mais concentrons-nous d’abord sur le feeling de conduite. Le plaisir de conduite est au rendez-vous, avec un châssis très dynamique, associé à une direction précise, des freins puissants et des trains roulants parfaitement adaptés. Bien sûr, le choix de la motorisation est déterminant. À ce sujet, voici les différentes mécaniques qui sont proposées sur le Peugeot 3008 restylé :

  • PureTech 130 : un petit moteur essence polyvalent, suffisant pour le quotidien. Il consomme 6,2 litres aux 100 kilomètres et peut être configuré avec une boîte de vitesses manuelle ou automatique ;
  • BlueHDI 130 : ce moteur Diesel séduit les gros rouleurs par sa consommation basse, avec 5,0 litres aux 100 kilomètres ;
  • Hybrid 225 : cette version hybride rechargeable à deux roues motrices, elle offre jusqu’à 225 chevaux de puissance avec une consommation mixte de 1,4 litre aux 100 kilomètres ;
  • Hybrid 300 : cette version hybride rechargeable dispose de la transmission intégrale, d’une consommation de 1,3 litre aux 100 kilomètres et d’une autonomie électrique de 59 kilomètres. Elle se montre également la plus performante avec pas moins de 300 chevaux en puissance cumulée.

Recharge du Peugeot 3008

D’une manière générale, le Peugeot 3008 surprend par son tempérament. Malgré son gabarit de SUV, ce crossover se conduit comme une berline. Il témoigne d’une belle efficacité, avec une fermeté agréable dans les suspensions. Le petit volant offre un excellent grip tandis que la conduite est particulièrement simple. La boîte de vitesses manuelle est d’une grande simplicité d’utilisation, avec une douceur agréable. Quant à la boîte automatique EAT8, elle se montre bien adaptée et agréable. Malgré tout, lorsque cette dernière est associée à une motorisation hybride, la gestion du mode séquentielle (avec les palettes) est considérablement dégradée, avec un temps de réaction très lent.

Les aides à la conduite sont particulièrement nombreuses, dès le premier degré de finition. Seule la version la plus puissante dispose de la transmission intégrale. Les autres se contentent de l’Advanced Grip Control, qui permet d’optimiser la motricité. Un dispositif surprenant.

Si les motorisations d’accès à 130 chevaux sont suffisantes en usage urbain, elles montrent assez vite leurs limites sur route et surtout sur autoroute. Les versions hybrides sont davantage recommandables, pour la puissance proposée et les économies d’énergie qui sont possibles, avec des consommations en cycle mixte inférieures à 2 litres aux 100 kilomètres. Elles permettent de réduire considérablement le budget automobile tout en apportant un agrément de conduite supplémentaire.

Sièges arrière du Peugeot 3008

À bord du Peugeot 3008 restylé

Lorsque l’on accède à bord du Peugeot 3008 restylé, il y a toujours un sentiment assez impressionnant de prime abord. L’ensemble a été pensé à la manière d’un cockpit, avec les commandes orientées vers le conducteur. La planche de bord se montre très élégante, avec les compteurs numériques i-Cockpit, affichés sur une grande dalle tandis que l’écran tactile central est bien intégré. Sur ce dernier point, la conception datant de quelques années est perceptible. La concurrence ose des diagonales d’écran plus généreuses.

Malgré tout, le Peugeot 3008 se montre particulièrement accueillant, d’autant plus qu’en option, il est possible de recourir à des selleries en cuir noir, rouge ou blanc. Mais même avec une sellerie en tissu, on profite de jolis habillages, d’une belle rigueur dans l’assemblage et de la place.

Long de 4,45 mètres, le Peugeot 3008 a une largeur de 1,84 mètre et une hauteur de 1,62 mètre. Il peut légitimement être considéré comme un SUV familial de taille intermédiaire. Il propose un empattement généreux de 2,67 mètres qui autorise un accès facile à bord. La place aux sièges arrière est d’ailleurs dans la bonne moyenne de la catégorie, avec suffisamment d’espace aux jambes. Malgré tout, le SUV de la marque au lion n’est pas le roi de la modularité. Le volume de coffre est aussi dans la moyenne avec une contenance de 520 litres… Mais gardez à l’esprit que les versions hybrides altèrent grandement cette capacité en retirant 125 litres.

Profil du Peugeot 3008

Peugeot 3008 : une histoire de style…

Le design du Peugeot 3008 restylé évolue essentiellement au niveau de la face avant. On remarque très vite cette calandre qui s’étire jusqu’au niveau des phares afin de ne former qu’une unité. Le pare-chocs est également redessiné, avec de nouveaux crocs lumineux qui descendent sous les phares. Toujours très statutaire, le Peugeot 3008 peut s’enrichir, en option, d’un black pack. Cela consiste à retirer tous les chromes afin de les passer en noir brillant. Cela renforce l’agressivité de la ligne tout en apportant une belle touche de modernité.

Le profil reste fidèle à la phase 1 tandis que l’arrière reçoit de nouvelles optiques mais aussi quelques réglages différents au niveau du bouclier. Dans l’ensemble, il est possible de qualifier ce restylage comme plutôt timide et surtout concentré sur la partie avant.

L’impression générale est toujours aussi valorisante. Malgré une conception qui remonte à 2015, le Peugeot 3008 (et sa déclinaison longue 5008) parvient à rester dans le coup et surtout, à toucher un public toujours aussi large. Reprendre les codes du moment, comme le black pack, c’était sans nul doute la bonne idée pour offrir une nouvelle dynamique à ce modèle.

Avant du Peugeot 3008

  • Active Pack : l’entrée de gamme Active Pack reçoit d’office les jantes alliage 17 pouces, les rétroviseurs rabattables, un petit écran tactile central avec Mirror Screen mais également toute la panoplie d’équipements de sécurité. Il offre même de série le radar de stationnement avant et la caméra de recul ;
  • Style : cette finition apporte principalement l’écran tactile central de 10 pouces, avec la prise en charge de la navigation. On trouve également la climatisation auto bi-zone et le démarrage mains libres ;
  • Allure : cette finition permet d’ajouter les vitres teintées à l’arrière, le système Peugeot Connect qui comprend la navigation connectée, la reconnaissance vocale, les jantes alliage 18 pouces et divers habillages intérieurs plus valorisants à l’œil comme au toucher ;
  • GT : cette finition apporte une ambiance plus sportive dans sa présentation. Elle intègre des jantes spécifiques, les phares full LED avec éclairage en virage, le toit noir brillant, un pédalier en aluminium et des panneaux de portes en Alcantara ;

Plus vous montez en finition et plus vous pourrez profiter de tout l’agrément offert par le Peugeot 3008. La finition GT incarne ce qui se fait de mieux, aussi bien en matière de style que d’équipement. Pour autant, le meilleur choix de finition est celui qui est en adéquation avec votre budget et vos besoins. Et sur ce point, même l’entrée de gamme Active Pack se montre déjà très séduisante.

Ces derniers temps, les constructeurs de SUV ont supprimé la finition d’appel de leurs modèles afin de débuter directement avec une entrée de gamme qui correspond en réalité à la dotation d’un milieu de gamme.

Calandre du Peugeot 3008

Le Peugeot 3008 face à ses concurrents

Le segment des SUV familiaux est particulièrement fourni puisque l’on y trouve les Renault Kadjar et Arkana, le Citroën C5 Aircross, l’Audi Q3 ou encore le Volkswagen Tiguan, le Mazda CX-5 et le Nissan Qashqai. Dans ce segment très fourni, le Peugeot 3008 parvient à se distinguer par un positionnement plutôt attractif et surtout une image forte et une belle communication qui l’entoure.

En matière de prix, le Peugeot 3008 est dans la moyenne du segment. Sans être bon marché, il est clairement en plein cœur de cible. Une position qui renforce son intérêt.

Au niveau des équipements proposés, le Peugeot 3008 est particulièrement concurrentiel… Mais cette belle dotation cache une conception plus ancienne que bon nombre des autres SUV, notamment au niveau des technologies et de la taille des écrans. Si la modularité est convenable, elle n’est pas le point fort du Peugeot 3008, surtout en version hybride, avec un volume de coffre amputé d’une bonne centaine de litres.

Il reste au Peugeot 3008 son joli design, plein de caractère, son intérieur qui casse les codes du segment et ses performances.

Alors que les SUV misent fréquemment sur la puissance, le 3008 peut compter sur un châssis très abouti et dynamique. Si bien que même avec les 130 petits chevaux d’origine, c’est un modèle agréable à conduire, qui procure du plaisir ! Et dans le segment, c’est très rare.

Arrière du Peugeot 3008

Essai Peugeot 3008 : le mot de la fin

Restylé en 2020, le Peugeot 3008 n’a rien perdu de sa superbe. Il est un SUV bien dans l’air du temps. Sa face avant modernisée offre un regard totalement nouveau sur le modèle star de la marque. Pourtant, lorsque l’on y regarde de plus près, on constate que les nouveautés sont moins conséquentes qu’espérées. Mais est-ce vraiment une mauvaise nouvelle lorsque l’on parle d’un crossover bien né ? Dans tous les cas, le Peugeot 3008 est un modèle hautement recommandable, qui tient ses promesses et qui propose un choix intéressant de motorisations. L’accent a été mis sur l’hybridation, avec l’incroyable version 4 roues motrices Hybrid4 de 300 chevaux. Cette dernière est celle qui permet le plus de profiter du 3008. Mais les autres ne déméritent pas…

Envie d’en savoir plus sur la gamme Peugeot ? Découvrez notre essai auto de la Peugeot 208 ! Vous recherchez plutôt un grand SUV 7 places ? Alors, lisez sans plus attendre notre essai du Peugeot 5008. Pour ceux qui ne souhaitent pas céder à la tendance des SUV, les berlines familiales sont aussi des modèles très recommandables. Justement, nous avons testé la dernière Peugeot 508.

Commentez cet article