Couples en voiture : chéri, passe-moi le volant !

Les femmes roulent-elles plus mal que les hommes ? Est-ce toujours Monsieur qui conduit sur de longs trajets et à l’inverse, Madame a-t-elle le dernier mot quand il s’agit d’acheter une voiture ? C’est ce qu’a voulu savoir le site Caroom, à travers un sondage détaillé réalisé par l’Ifop. Décryptage d’un lieu confiné, facteur discutable de nombreuses crises de couple…

Dans cette nouvelle étude menée par l’Ifop pour Caroom en juin 2021, un panel de 1012 Français, hommes et femmes confondus, âgés de 18 ans et plus, ont répondu à cette problématique : la voiture est-elle un objet de pouvoir et de tensions dans le couple ? Le constat est simple : s’il existait dans le passé, une prédominance incontestable de ces messieurs au volant de la voiture familiale, il semblerait que ce cliché soit mis à mal par la gent féminine, mais il y a encore du travail.

En 2021, les femmes choisissent de plus en plus leur voiture

C’est un fait, le monde automobile n’est plus réservé qu’aux hommes. Selon l’enquête, en comparant les réponses apportées dans les années 1990 et en 2021, on remarque une nette progression de la volonté des femmes de choisir elles-mêmes leur véhicule. En 1994, seules 15% d’entre elles réalisaient elles-mêmes cet achat alors qu’en 2021, 45% d’entre elles le font. L’Ifop explique ces résultats en mettant en avant une remise en cause de la domination masculine sur les questions relatives à l’automobile. Finis les clichés sur les petites voitures offertes aux garçons, les femmes aussi aiment les jolies voitures !

Sur les longs trajets, les hommes restent au volant

Même si les femmes s’imposent de plus en plus dans le choix du véhicule, il y a encore du chemin à parcourir. À la question : lorsque vous prenez une voiture ensemble, qui conduit le plus, 78% des hommes se déclarent conducteurs, principalement en zones rurales. De même, sur de longs trajets, l’étude révèle que 81% des hommes prennent le volant contre 14% pour les femmes. Alors comment expliquer ces faits ? L’enquête donne élément de réponse. Selon les données recueillies, le milieu socioprofessionnel joue un impact très important dans les décisions concernant la voiture. Le conjoint aura en effet tendance à prendre les choses en main dans un milieu plus modeste, 63% des conjointes au chômage laissent la conduite à l’époux. À titre d’exemple également, une femme laissera plus facilement sa place à un homme si celle-ci fait partie du milieu ouvrier (dans 73% des cas) contre 55% pour une dirigeante d’entreprise. 

De nombreuses disputes en voiture

À croire que les petites difficultés de la route créent des tensions en voiture. Selon l’Ifop, 53% des personnes en couple se disputent sur des courts trajets et 54% d’entre elles sur des trajets plus longs. Les sujets de disputes qui reviennent le plus souvent concernent le style de conduite, la direction à prendre ou la vitesse. 21% des femmes interrogées ont d’ailleurs avoué que cela leur arrive de temps en temps, les hommes semblent moins touchés par les prises de bec avec leur compagne puisque 64% d’entre eux assurent ne jamais se disputer. Des avis contraires car Monsieur ne veut pas céder le volant à Madame ? Et si on changeait la donne ?

Rédigé par
La Rédaction
Commentez cet article