Retour de la limitation à 90 km/h dans votre département ?

Retour de la vitesse de 90 km/h dans certains départements

C’est un premier anniversaire plutôt chahuté pour la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires ! Mise en place en juillet 2018, cette loi est revenue sur les bancs de l’Assemblée nationale en vue d’un amendement. Le 10 juillet 2019, les députés ont pris la décision, par vote à main levée, de permettre aux présidents de conseils départementaux (aux maires dans certains cas), de revenir ou non à la limitation 90 km/h.

Les départements qui gardent la limitation à 80 km/h

400 000 km de routes secondaires est concernée par cette disposition. Et elles ne feront pas toutes l’objet d’une révision. Les exécutifs locaux tentent d’étudier attentivement chaque portion de route et de maintenir à cet effet la limitation à 80 km/h sur les routes jugées dangereuses. 7 départements sont restés fermes en attendant l’évolution de cette expérience jusqu’en été 2020. C’est pourquoi, ils tiennent à maintenir la limitation à 80 km/h.

Donc, si vous habitez dans les départements :

  • du Var
  • du Rhône
  • du Gard
  • des Ardennes
  • de la Loire-Atlantique
  • des Pyrénées-Orientales
  • de Meurthe-et-Moselle

… vous devez effleurer la pédale d’accélération sous peine d’une contravention.

Les départements qui veulent revenir à la limitation 90 km/h au moins sur un axe

  • Dans l’Auvergne-Rhône-Alpes, on notera les départements : Ain, Allier, Ardèche, Cantal, Drôme, Isère, Loire, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et Haute-Savoie.
  • En Bourgogne-Franche-Comté, les départements concernés sont : Côte-d’Or, Jura, Nièvre, Haute-Saône et Saône-et-Loire.
  • En Bretagne, on a les départements du Côtes-d’Armor, du Finistère et du Morbihan
  • Les départements Cher, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret de la région Centre-Val de Loire souhaitent eux aussi revenir à la précédente législation.
  • Dans le Grand Est, ont suivi l’Aube, le Haute-Marne, le Marne et la Meuse.
  • En Hauts-de-France, le Nord et le Pas-de-Calais. En Île-de-France, ce sont la Seine-et-Marne, les Yvelines et l’Essonne.
  • En Normandie, Calvados, Eure, Manche et Orne souhaitent aussi retourner à 90 km/h sur une partie de leur route.
  • Nouvelle-Aquitaine : Charente, Charente-Maritime, Corrèze.
  • Occitanie : Aude, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Hérault, Hautes-Pyrénées
  • Pays de la Loire : Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée
  • Provence-Alpes-Côte-D’azur : Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Vaucluse

 

Les départements qui restent à 90 km/h

Les départements qui n’ont pas donné leur position

Les départements qui ne se sont pas encore prononcés sont :

  • Aisne
  • Alpes-de-Hautes Provence
  • Ariège
  • Bouches-du-Rhône
  • Doubs
  • Eure-et-Loir
  • Gironde
  • Ille-et-Vilaine
  • Indre-et-Loire
  • Landes
  • Lot
  • Lot-et-Garonne
  • Lozère
  • Savoie
  • Somme
  • Seine-Maritime
  • Val d’Oise

À noter que la Gironde compte le plus grand nombre de kilomètres de route de l’Hexagone.
Selon le chef de l’Etat, la limitation à 80 km/h serait une « expérience ». Si elle s’avère inefficace, elle sera annulée (interview au micro du journaliste Jean-Pierre Pernaud au journal de 13 heures de TF1, le 13 avril 2018). Pour information, les pays européens comme le Danemark, l’Irlande, la Norvège, la Suisse et la Finlande appliquent déjà cette limitation à 80 km/h.

Rédigé par
La Rédaction
Commentez cet article