Citycarver, la version « Allroad » de la citadine A1

L'Audi A1 Citycarver

L’attribution du nom City carver qui, au passage, a été déposé officiellement en octobre 2018, vient de l’idée d’offrir à la citadine A1 d’Audi une allure Allroad. « Allure » dira-t-on puisqu’elle n’est pas équipée d’une transmission intégrale. Avec ses deux roues motrices, elle pourra être utilisée aussi bien en ville que sur les sentiers bosselés de la campagne. Zoom sur cette nouvelle version de l’Audi A1.

Du « 4 x 2 » !

Du constat des choses, l’Audi ne compte pas sortir une « Q1 », l’entrée de gamme des SUV sera donc close avec la Q2. Les ingénieurs de la marque aux anneaux ont préféré donner un coup de puissance à la petite citadine A1 en commençant par majorer sa hauteur de 4 cm. Ceci est faisable grâce à l’intégration d’une suspension spécifique et des pneus à flancs hauts. Comme elle n’est pas dotée de la transmission intégrale « Quattro », elle se contente d’une simple traction. Voici comment est née l’A1 City carver 2019, un 4 x 2.

La nouvelle A1 Citycarver, une version Allroad

la vue arrière de la A1 Citycarver

Un physique SUV discret

Outre les arches de roues rapportées, l’Audi A1 Citycarver dispose d’une calandre octogonale, des protections en plastique contournant le bas de caisse et qui sont rehaussées par des inserts en acier inoxydable, des boucliers et un toit résolument séduisant. Entre la calandre et le capot se dessinent désormais deux et non plus trois fentes comme avec la précédente version. Quant à la carrosserie, Audi propose neuf teintes et deux couleurs pour le toit (noir Mythic et gris Manhattan). En option, les soubassements se déclinent en noir et gris acier.

Intérieur : sans grand changement

L'intérieur de l'Audi A1 Citycarver

Le constructeur s’est tout simplement contenté de différencier certains éléments par des couleurs vives. On a toujours droit au Virtual Cockpit à écran tactile de 10,1 pouces. Les clients pourront faire ainsi leur choix entre les 4 couleurs d’habillage de la planche de bord. Quant au coffre, elle reçoit un volume de chargement de 335 L. Le comportement de conduite sera par ailleurs amélioré par le park assist, l’Audi presense, un régulateur de vitesse adaptif et un avertisseur de franchissement en ligne.

Les motorisations de l’A1 2019 n’ont pas encore été dévoilées, quoiqu’on pressente déjà des mécaniques puissantes telles que la 35 et la 40 TFSI. En attendant la livraison en concession au milieu de ce dernier trimestre, les intéressés pourront déjà choisir entre les 3 niveaux d’équipement : Advanced, Design Selection et S Line. Quant au prix, la logique veut que l’A1 2019 affiche un tarif plus élevé que la version classique.

Crédit photos : Audi

Rédigé par
La Rédaction
Commentez cet article