Le doute s’installe lorsque vient le moment de déménager ou de transporter des marchandises. Investir dans une remorque ou louer un utilitaire ? Telle est la question. Du coup, une analyse des avantages et inconvénients de chacun de ses moyens de transport de marchandises s’impose. Entre la remorque et l’utilitaire, lequel convient à un usage ponctuel ? Quand faut-il investir dans une remorque ? Cet article vient clarifier les contours de cette problématique afin de vous aider à identifier la solution à privilégier selon les besoins.

Un utilitaire à louer lors d'un déménagement

Des solutions différentes pour des usages différents

Les véhicules utilitaires occupent une part importante des véhicules de location. Souvent loués pour le transport de divers produits, ils se déclinent en deux grandes familles : les véhicules utilitaires légers (VUL) et les utilitaires à poids lourds. Conduits à l’aide d’un permis B, les premiers supportent généralement un poids total en charge de 3,5 tonnes maximum. Que ce soit un fourgon, un pick-up, un camion, une benne, un véhicule frigorifique ou une fourgonnette, ils proposent à de rares exceptions près un grand volume pour abriter en toute sécurité les effets à transporter.

S’agissant de la remorque, elle constitue un véhicule, généralement non motorisé, qu’il faut atteler à un autre, appelé tracteur, pour le déplacer. Rarement hermétique, elle transporte, à l’instar des utilitaires, des marchandises. Quoiqu’elle offre moins de praticité pour le déplacement de biens de valeur, elle demeure plus adaptée pour le déplacement des matériaux, déchets, encombrants, matériels de ski, etc. Alors, faut-il investir dans une remorque ou louer un utilitaire ?

Un coût à prendre en compte

Pour les utilisations occasionnelles ou ponctuelles, les véhicules utilitaires conviennent mieux, surtout s’ils sont loués. Pratiques, ils s’utilisent parfois même pour le transport de biens personnels. Mais comment louer un utilitaire ? Dans le cadre de la location d’un VUL, il faut soupeser les propriétés des objets à déplacer et les caractéristiques du véhicule à louer avant de se décider.

Il convient donc de vérifier son PTAC, la présence de bâche, et aussi s’il s’agit d’un véhicule hermétique ou pas. Ce n’est qu’ainsi que le locateur peut bénéficier d’un tarif économique, mais aussi dénicher le modèle en adéquation avec ses besoins. Dans l’Hexagone, plusieurs agences proposent des services de location d’utilitaires. Elles pratiquent des tarifs qui s’inscrivent entre 30 et 50 euros. Autre possibilité, louer uniquement le trajet aller. Exemple, si vous faites un déménagement de Bordeaux à Paris, vous pourrez prendre le véhicule dans une agence de location d’utilitaire à Bordeaux et le ramener dans une agence de Paris.

En ce qui concerne les usages fréquents, la solution convenable est l’acquisition d’une remorque. Pour ce faire, la prise compte de la fréquence d’utilisation, de la nature des marchandises transportées, du tracteur, d’un garage pour abriter la remorque et bien sûr du coût permet de choisir le modèle convenable à ses besoins. En effet, ce sont ces critères qui conditionnent les caractéristiques du produit. Il s’agit du nombre d’essieux, de la boule d’attelage, du volume, de la nature de la remorque, etc. Pour le transport de marchandises congelées, par exemple, il faut acheter une remorque frigorifique.

Tout compte fait, louer un utilitaire convient pour les usages ponctuels. L’achat d’une remorque ne concerne que les usagers qui transportent fréquemment des marchandises.