Le Renault Akana, dernière née des SUV Français

Dans le but de concurrencer les constructeurs allemands sur le segment du premium, la marque au losange vient d’annoncer le lancement prochain du Arkana. Un véritable show-car disponible à la vente dès 2019 peut-être partout… sauf en France ! 

C’est au cours du dernier Salon de Moscou que Renault a affiché toutes ses ambitions quant au segment premium des SUV coupés qui, depuis quelques années, a véritablement le vent en poupe auprès des conducteurs. Avec le Arkana, le constructeur automobile français entend bien se mettre à la hauteur des marques haut de gamme qui, pour le moment, gardent la part belle. Un véhicule qui verra le jour d’abord du côté de la Russie l’année prochaine, puis progressivement dans d’autres pays par la suite. D’autres pays, sauf la France, terre natale du constructeur. Une surprise ? Pas tant que cela… 

Les raisons d’une telle expatriation 

Renault n’aime plus la France ? Les raisons de cette expatriation sont ailleurs : pour produire le Arkana, Renault réutilisera la base technique du Dacia Duster avec ses quatre roues motrices, un véritable impératif du côté du pays de Poutine. Et pour espérer la conquête de la Chine voisine, le constructeur hexagonal misera plutôt sur une base CMF, résolument plus moderne. Autant de conditions qui feront, peut-être, du SUV Arkana un véhicule très au point sur le plan technique avant, pourquoi pas, d’envahir les routes de l’Europe de l’Ouest.

Le SUV Arkana vient d'être dévoilé

Arkana séduisant par bien des aspects

Et malgré cette commercialisation en France encore hypothétique sur un segment concurrentiel et déjà très fourni en véhicules, force est de constater que le Arkana conserve de beaux atouts. Un toit plongeant, un coffre grandement remonté, un design assumé et fort qui confère au véhicule un aspect massif et aérien… Renault semble vouloir se rapprocher des meilleurs en matière de design automobile, même si bon nombre de détails n’ont pas encore été dévoilés.