Réforme du controle technique en 2018

 

Jusqu’à présent,  lorsque vous confiiez votre véhicule à un centre de contrôle agréé, 123 points étaient passés en revue pour contrôler 453 défauts potentiels. À partir du 20 mai 2018, la législation du contrôle technique automobile se renforce dans l’objectif de réduire la mortalité de la route et la pollution. De 123 points nous passerons ainsi à 132 points pour contrôler jusqu’à 606 défaillances potentielles.

 

Autre évolution avec la réforme du contrôle technique, les niveaux de sanction seront désormais au nombre de 3 (contre 2 jusqu’à lors) et détaillés comme suit :

 

  • 139 défaillances mineures potentielles à surveiller qui ne nécessiteront pas de contre-visite ;
  • 340 défaillances majeures potentielles qui devront être réparées sous deux mois avec une contre-visite ;
  • 127 défaillances critiques potentielles qui vous obligeront à réparer votre véhicule sous 24h (avec contre-visite) sous peine d’immobilisation et d’une amende de 135 euros.

 

L’augmentation des points de contrôle engendrera une augmentation du temps passé sur votre véhicule mais également du nombre potentiel de contre-visites.  En conséquence, il n’y a pas de chiffres officiels qui existent mais les professionnels tablent sur une augmentation entre 15% à 20% du prix du contrôle technique.

 

Les avantages non négligeables de cette réforme :

 

Il s’agit d’une conséquence indirecte mais le renforcement de ce contrôle technique garantira une plus grande sécurité des véhicules d’occasion. De plus, cette réforme entre dans une démarche d’harmonisation européenne. D’ici quelques années, le contrôle technique sera valable et uniforme dans toute l’Europe vous donnant la possibilité d’acheter des véhicules d’occasion venant d’autres pays plus facilement. Tout ceci avec l’assurance de leur conformité au niveau de la sécurité routière et de la pollution.

 

Bien que cette réforme soit nécessaire, c’est un coup supplémentaire pour notre porte monnaie.

 

Nous avons récemment découvert une plateforme de réservation de contrôle technique en ligne qui ne nous a pas laissés indifférents. CTEASY s’est lancée le défi en 2016 de permettre aux automobilistes d’avoir accès à des réductions allant jusqu’à -50% tout en bénéficiant des services de qualité d’un centre de contrôle agréé par l’Etat.

Comment est-ce possible ? La plateforme propose aux centres de contrôle technique de mettre leurs créneaux invendus sur leur site sur la base de prix remisés allant de -30% à -50%. Cet échange gagnant –gagnant satisfait les centres comme les automobilistes. CTEASY ne s’arrête pas là et pousse son concept jusqu’à lancer le contrôle technique à 1 euro (tirage au sort chaque 1er de mois) !

Gage de confiance, cette Start’Up a aujourd’hui des milliers d’avis clients satisfaits ainsi qu’une communauté grandissante d’utilisateurs qui les recommandent.

La réglementation du contrôle technique se durcit, les prix s’envolent mais il est encore possible de faire des économies ! N’hésitez pas à aller visiter leur site www.cteasy.com