Suite à une aggravation du risque, à des retards de paiements des cotisations, dune déclaration de sinistre excessive ou répétitive, dune tentative de fraude ou dun retrait de permis, votre assureur a décidé de résilier votre contrat d’assurance auto. Nous vous expliquons quelles solutions soffrent à vous pour vous sortir de cette situation complexe.

Trouver un assureur spécialisé dans les cas des assurés résiliés

 

Résilié par son assurance auto

 

Il est difficile de trouver un autre assureur pour être à nouveau couvert. Heureusement, certains assureurs prennent particulièrement en charge les cas des assurés résiliés comme vous.

Si le motif de résiliation de votre contrat d’assurance ne présente pas une gravité ou justiciable, il est fort possible que vous trouviez facilement un assureur qui va vous proposer une autre offre d’assurance auto. Dans ce cas, votre dossier et votre situation font l’objet d’une étude minutieuse avant d’être acceptés. Sachez également que la plupart des assureurs qui prennent en charge les assurés radiés affichent des tarifs d’assurance assez élevés par rapport aux offres classiques. Assurpeople, spécialiste en assurance auto résilié, affiche des tarifs convenables de ce que l’on a pu voir pour ce genre de situation.

 

Lancer un recours auprès du Bureau central de tarification

Aide en assurance du Bureau central de tarification

 

Si votre ancien assureur a résilié votre contrat d’assurance auto à cause d’une raison assez grave et injustifiable, il se peut qu’aucune compagnie ne vous reçoive. Dans ce cas, une autre alternative s’offre à vous.

Vous pourrez solliciter l’aide du Bureau central de tarification en intentant un recours. Cet organisme indépendant déterminera la somme des cotisations que vous devez. Il a le plein droit d’imposer à une compagnie d’assurances de vous couvrir et de respecter ce tarif, même si vous avez le profil d’un assuré à risques. Mais, il ne pourra que l’obliger à couvrir la responsabilité civile et la couverture minimum obligatoire.

 

Quand faut-t-il lancer un recours ?

Si votre demande est refusée par deux assureurs minimum, vous pouvez vous tourner vers le Bureau central de tarification. Vous devrez donc présenter la lettre qui atteste ce refus. Il faut signaler que tous les assurés radiés par leur assureur peuvent faire appel au service de cet organisme. Sachez tout de même que les démarches de recours auprès du BCT sont assez longues. Vous devrez attendre entre 2 et 3 mois pour bénéficier à nouveau d’une assurance auto. En plus, le contrat d’assurance conclu à l’issue de ce recours n’est valable que pendant un délai d’un an.

Vous devrez donc faire preuve de plus de vigilance pour que votre nouvel assureur ne résilie pas votre contrat au terme de ce délai imposé. Respectez le Code de la route et la vitesse maximale autorisée pour éviter les sinistres et le retrait de points.

Si des incidents surviennent encore une fois et votre assureur décide de vous expulser, vous devrez être obligé de vous adresser à une compagnie spéciale malussée qui va vous facturer à des prix exorbitants. Mais en souscrivant une assurance dans une telle compagnie, vous aurez droit à tout type de couverture comme l’assurance au tiers ou tous risques.