A force de voir les grands champions automobiles rouler sur circuit, vous vous dites « pourquoi pas moi ? ». On a souvent l’impression que piloter sur circuit est réservé à une élite, mais c’est faux ! Presque tous les circuits de France sont ouverts au grand public pour des stages de pilotage, d’intensité variée, et sur toutes sortes de voitures. Femmes, hommes, jeunes conducteurs… Vous accédez aux circuits pour atteindre des vitesses interdites sur route. Sur place, vous êtes pris en charge par des professionnels pour une activité en toute sécurité. Vous voyez, il existe bien des raisons d’essayer !

Mais alors, comment se déroule un stage de pilotage sur circuit ? Découvrez-le dès maintenant, on vous fait voir l’envers du décor.

Bienvenue sur le circuit !

 

Découverte de la piste

A votre arrivée sur le circuit, vous êtes souvent impressionné par l’étendue du tracé, et excité de commencer. En fonction du lieu de stage, la piste dédiée est plus ou moins longue, et plus ou moins technique. Dans tous les cas, elle est réalisée pour vous faire profiter d’un maximum de sensations au volant, avec des séries de virages, des lignes droites, et même des chicanes pour certains.

Peut-être aurez-vous la chance de rouler sur un tracé mythique, comme le circuit du Mans et son parcours des 24 Heures, ou le circuit du Castellet, très connu pour l’organisation du Grand Prix de France de F1. A noter : le retour très attendu du Grand Prix sur ce circuit pour 2018 !

 

Accueil et briefing théorique

L’équipe encadrante vous accueille, avant de vous emmener pour un briefing théorique. Installé dans une salle prévue à cet effet, vous écoutez attentivement les pilotes professionnels vous expliquer les bases du pilotage. Vous passez en revue avec eux quelques techniques à adopter au volant, qui vous serviront très bientôt.

Ils vous présentent aussi les règles de sécurité, très importantes à respecter sur le circuit. Il ne vous reste plus qu’à étudier les caractéristiques du tracé, avant la mise en pratique.

Un dernier point essentiel à aborder : le véhicule. Vous devez connaître quelques-unes de ses particularités avant la prise du volant. Le moniteur répond à vos questions sur ce sujet. Pour bien choisir la marque, vous avez un large choix de supercars :

  • Lamborghini
  • Ferrari
  • Porsche
  • Audi
  • Subaru
  • Aston Martin
  • Nissan
  • Formule Renault…

On en passe encore, mais il y en a pour tous les goûts, à vous de décider du modèle !

Stage de pilotage en Ferrari

 

Le grand moment est arrivé

A la différence du baptême où vous êtes passager du véhicule, ici, vous êtes le pilote au volant. Vous prenez les commandes de la voiture comme un pro. Vos proches peuvent vous observer depuis un endroit dédié, alors vous devez assurer sur la piste ! Vos premiers fans ne manquent rien de vos prouesses de conducteur.

Quelques coups d’accélérateur pour chauffer le moteur, et vous voilà lancé sur la piste. Le moniteur reste à vos côtés pour vous guider le temps des tours. Enchaînement de virages, chicanes, courbes… Il faut rester concentré. Dans les lignes droites, c’est le moment d’appuyer sur la pédale pour révéler les performances du bolide.

Certains circuits sont réputés très techniques, ils peuvent donc être plus difficiles dans la maîtrise des trajectoires. Sur le circuit de Bordeaux, par exemple, les stagiaires de tout niveau peuvent participer. Après plusieurs tours de piste, vous êtes plus à l’aise, à vous de jauger votre prise d’initiative !

Le circuit de Bordeaux Merignac

 

Votre diplôme, le symbole de vos exploits sur piste

Parce que toutes les bonnes choses ont une fin, il faut maintenant rentrer dans les paddocks. Vous vous remettez de vos émotions tranquillement. Profitez-en pour échanger avec votre moniteur, les dernières questions et impressions sont aussi importantes dans la prise en compte de votre expérience automobile.

Pour récompenser vos efforts, dans la majorité des stages de pilotage, vous recevez un diplôme en fin d’activité. C’est la preuve de vos capacités de pilote !

 

Que pouvez-vous faire d’autre sur le circuit ?

Pour les amateurs de glisse, les circuits terre pour le rallye et le « drift », sont un choix évident. Pour le côté insolite, les circuits glace sont encore plus impressionnants, avec de la dérive dans un cadre montagnard exceptionnel !

Plus étonnant maintenant, sur certains circuits vous pouvez visiter des musées, comme le Manoir de l’Automobile près du circuit de Lohéac. On peut encore citer de nombreux événements qui accueillent des spectateurs, comme les courses Le Mans Series, La Roscar, ou Le Bol d’Or pour la moto.

Un stage de pilotage en Lamborghini

 

Débutant comme confirmé, vous choisissez ce qui vous convient !

Que vous soyez un passionné de conduite sportive, ou un amateur curieux de découverte, vous avez l’embarras du choix pour piloter sur les circuits de France. Une virée à l’italienne, à l’anglaise, à la japonaise ou à l’allemande, c’est vous qui choisissez votre programme dans ces voitures sportives de luxe. Et parce que c’est l’occasion de conduire des voitures exceptionnelles, faites de cette journée un moment inoubliable !

Si finalement vous êtes plutôt observateur qu’acteur, pas de souci, les écoles de pilotage s’adaptent. Dans le cas où le stage vous paraît un peu trop engageant, le baptême est une bonne option : l’adrénaline ne manque pas, et vous êtes entre de bonnes mains. Alors, on se lance ?

 

Source photos : hacienda la colora.