On l’attendait et il est enfin là ! L’Ateca, le premier SUV de l’histoire de Seat a été dévoilé. Sa mission, renforcer la dynamique positive dans laquelle se trouve la marque filiale de Volkswagen. Si Seat a longtemps été un boulet pour le groupe allemand, la donne a changé depuis quelques années grâce aux succès des Seat Leon et Ibiza. Fort d’un renouveau qui se traduit sur le marché des ventes, Seat veut donc confirmer l’essai avec une première incursion dans le segment très animé des SUV.

Découvrez la vidéo promo de la Seat Ateca réalisée dans les rues de Barcelone.

De vrais airs de Tiguan

Nouveau SEAT ATECA

Nouveau SEAT ATECA

Pour concevoir son premier SUV, le constructeur ibérique ne s’est pas embarrassé de protocoles et a simplement repris la plateforme technique du célèbre Volkswagen Tiguan. L’Ateca n’est donc rien d’autre qu’un Tiguan restylé façon Seat. En effet, la marque ne s’est pas contentée de copier le cousin germanique. Comme pour tous ses modèles récents, il a appliqué à son SUV les codes stylistiques de la maison. Capot galbé, optiques géométriques, flancs sculptés, calandre trapézoïdale, l’Ateca présente les caractéristiques stylistiques classiques d’un modèle Seat.

Seat Ateca intérieur

L’intérieur du Seat ATECA

Proche du Tiguan à l’extérieur, l’Ateca en est la quasi-restitution à l’intérieur au niveau de la qualité perçue. On y découvre des finitions réussies et des matériaux de bonne facture. La planche de bord, tout droit venue de la Leon intègre un écran multimédia tactile 8 pouces et quelques aérateurs. Côté présentation, il n’y a rien à apprécier. L’ensemble est tout simplement triste à mourir.

Coffre Seat Ateca

Par ailleurs, on apprécie l’espace généreux offert et le confort général de l’ensemble. Notamment celle des assises qui sont agréables et offrent un excellent maintien. Elles sont particulièrement bien travaillées sur la finition premium. L’espace proposé aux places arrière est suffisant pour permettre à trois adultes de s’y installer confortablement. En gros, l’Ateca propose un habitacle rationnel, confortable, mais assez rustique dans le choix des matériaux utilisés.

SEAT-ATECA-071h

Un comportement de Volkswagen

Sur route, l’Ateca adopte le « feeling » d’une vraie Volkswagen. Doté de suspensions fermes, il affiche un comportement routier plaisant en dépit de quelques mouvements de caisse dans les virages.

Sous le capot, l’Ateca embarque une gamme de moteurs maison constituée de blocs essence et diesel. Des propulseurs VW déjà éprouvés qui confèrent au véhicule un rythme correct, même s’ils manquent de vivacité au démarrage ou dans les phases de dépassement.

Niveau transmission, la BVM accroche trop lorsqu’elle est associée à un bloc essence et son point de patinage peu résistant provoque rapidement une cale moteur. Elle est par contre plus souple lorsqu’elle est associée à un bloc diesel. Cela dit, la meilleure version demeure la BVA à double embraye qui, associée aux quatre roues motrices, confère une agilité incroyable au modèle en ville.

Moins cher que le Tiguan

L’Ateca se propose entre 22.000 et 37.000 euros, alors que le Tiguan s’offre entre 25.000 et 45.000 euros. Des tarifs légèrement en retrait par rapport à ceux de son cousin, et qui pourrait faire paraître l’Ateca comme un Tiguan au rabais. Quoi qu’il en soit, le rapport qualité-prix est avantageux pour le client qui pourra s’offrir un modèle unique, aux finitions dignes d’une Volkswagen.

Sponsorisé