Les 24 Heures du Mans 2016 auront lieu ce week-end. Elles débuteront dimanche, à 15 heures. À cette occasion, nous vous proposons un article concernant les jeux vidéo. Mais pas n’importe lesquels : ceux proposant d’effectuer les 24 Heures du Mans dans leur intégralité. Est-ce possible ? Comment les réussir ? Comment s’y prendre ? Nous vous livrons toutes les informations à savoir avant de se lancer dans cette aventure.

24 heures du mans jeu vidéo

Les 24 Heurs du Mans, c’est une course mythique mais surtout hors du commun.

Sur quels jeux peut-on les faire ?

De plus en plus de jeux permettent d’effectuer les 24 Heures du Mans. Mais l’aventure a commencé en 1976 sur Atari ARC. Aujourd’hui, de nombreux jeux vidéo vous offrent l’opportunité de rouler durant 24 heures, dont les plus connus sont Project Cars, Gran Turismo, Forza Motorsport ou encore rFactor, GT Legends et GTR Evolution.

Quelques pré-requis nécessaires

On ne s’engage pas dans l’aventure des 24 Heures du Mans sans quelques bases. Avant de tenter l’expérience ultime de tout jeu vidéo de simulation digne de ce nom, vous devez tout d’abord posséder une certaine expérience dans le jeu sur lequel vous souhaitez effectuer cette course. Chaque jeu ayant son propre style de conduite, vous devez vous l’approprier. Cette expérience, nous vous conseillons de l’avoir dans la catégorie choisie : GT3, LMP2 ou LMP1. Car même en ayant plusieurs dizaines d’heures au volant d’une GT3, rouler 24 Heures au volant d’une LMP1 est une autre paire de manches.

Bien choisir ses équipements

La manière dont vous allez effectuer cette course varie selon votre style de pilotage, ou budget. Si votre objectif est de tenter l’aventure des 24 Heures du Mans mais que ce n’est pas votre catégorie préférée, une manette fera l’affaire. Mais ces jeux de simulation sont conçus par et pour des joueurs chevronnés qui rêvent de réalisme : un volant avec pédallier reste la meilleure option, surtout si vous souhaitez vous mettre dans des conditions proches de celles des véritables 24 Heures du Mans. Les puristes iront même jusqu’à dire que faire les 24 Heures du Mans à la manette est un crime. Mais comme dit, le budget n’est pas forcément le même pour tout le monde.

project cars

L’Audi R18 e-Tron quattro sur Project Cars.

Dans quelles conditions faire cette course ?

Là encore, il y a plusieurs façons de faire. La meilleure et plus réaliste, c’est de trouver deux amis proches qui possèdent une certaine expérience sur le jeu eux-aussi et vous relayer, afin que chacun puisse dormir, manger et aller aux toilettes tout comme la réalité. Attention, si vous choisissez des amis non-expérimentés ou peu talentueux, une amitié est vite brisée si l’un de vous envoie sa LMP1 dans le mur en dégâts complets et réalistes ! D’où l’intérêt de recruter deux amis de plutôt bon niveau. Mais d’autres manières d’aborder la course existent : juste à deux amis, afin de vous relayer lors d’un passage au stand, ou encore tout seul. Mais cette dernière peut-être plus périlleuse, car il n’y a que deux façons de la réaliser. La première, c’est de mettre le jeu sur pause lors d’un passage au stand pour manger, aller aux toilettes ou vous reposer. Cela vous prendra alors plus de 24 heures. La deuxième, c’est d’enchaîner les 24 heures. Mais cette manière d’aborder la course la plus éprouvante de la saison n’est pas la plus conseillée. Pour être honnête, elle est même presque impossible. Si le sommeil ne vous posera pas de problème, c’est alors votre estomac ou votre vessie qui vous incitera à mettre la course sur pause. Nous vous conseillons également de ne pas commencer une telle course en plein orage, ou à l’approche d’un orage. Une coupure de courant après plus de dix heures à rouler, c’est un coup à perdre beaucoup d’argent en jetant sa console et sa télévision par la fenêtre.

Comment lutter contre la fatigue ?

Même en étant trois, voire plus, votre relais sera forcément long. En tout cas, l’intérêt de changer tous les quarts d’heures est faible. Mais dans ce cas-là, comment ne pas être trop fatigué et s’endormir ? Ce serait dommage de filer tout droit lors d’une des deux chicanes de la ligne droite et avorter votre course. Il faut penser à tout avant : se préparer une grande bouteille d’eau à portée de main, et/ou pourquoi pas une thermos de café. Et puisqu’un écran fatigue les yeux assez rapidement, surtout lorsque la nuit tombe et si vous effectuez cette course dans des conditions réelles (sans lumière dans la pièce), il faut les protéger. Pour cela, il existe des lunettes anti-fatigue oculaire qui absorbent les lumières bleues. L’écran vous semble alors jaune au début, mais croyez-nous que sur 24 heures, vous aurez le temps de vous y habituer !

Que faire pour un réalisme presque parfait ?

Le rêve de tout joueur passionné, ce serait de jouer avec un équipement complet, reproduisant alors presque à l’identique les sensations de pilotage. De nombreux éléments très onéreux sont alors à prendre en compte, et peu de gens peuvent s’offrir ce plaisir. Le premier, c’est avoir un siège baquet de type simulateur, se penchant en avant, en arrière, à droite et à gauche afin de reproduire les G encaissés lors de la vraie course. Ce simulateur doit ensuite être couplé avec un volant bien positionné et un pédallier. Deux éléments manquent alors : l’audio et le visuel. Pour l’audio, un casque avec son en 3D “surround” est parfait. Enfin, pour l’aspect visuel, oubliez votre télévision : l’avenir, c’est les casques de réalité virtuelle !

dirt thrustmaster réalité virtuelle

Ici, l’équipement parfait sur le jeu de rallye DiRT. L’écran est simplement présent pour que nous voyions ce que le joueur voit dans son casque.

Qu’est-ce que ça apporte ?

Si vous les faîtes à la manette seul sur plus de 3 semaines en jouant une heure par jour, peu de choses si ce n’est une consommation électrique plus forte. Mais en poussant le réalisme au maximum en les effectuer bel et bien en 24 Heures avec deux amis (ou même un, voire seul), cela apporte beaucoup. Tout d’abord, la joie de franchir la ligne d’arrivée. Vous venez de terminer la course la plus longue du sport automobile. De plus, une victoire (ou même un podium) est un excellent motif de bonheur. Mais ce n’est pas tout. Vous venez de réussir un exploit physique et mental impressionnant. La concentration que le circuit demande à chaque instant est très importante. Imaginez alors cela sur une durée très longue, avec peu de repos.

Pour résumer, réaliser les 24 Heures du Mans dans des conditions réelles et avec des amis, c’est une véritable aventure. Ce n’est pas une simple course effectuée par un geek dans sa chambre. Nous vous donnons rendez-vous dimanche à 15 heures pour le départ des vrais 24 Heures du Mans.