La série “Connaissiez-vous…” est de retour avec une voiture hors du commun, à tous les niveaux. Il s’agit de la W Motors Lykan HyperSport. Première hypercar arabe, elle a été la voiture vedette du septième opus de la saga Fast & Furious. Mais la connaissiez-vous ? Découvrez dès à présent quelle est cette voiture si particulière ainsi que son univers, et celui de la marque W Motors.

w motors lykan hypersport

La W Motors Lykan HyperSport possède son propre logo, signe d’une distinction évidente.

D’où sort W Motors ?

La société a mis sept ans à venir au monde, et a finalement vu le jour en 2012 grâce à un investissement important de la FFA Private Bank of Lebanon (Liban), ainsi qu’à la participation de différents fabriquants automobiles. Pour arriver à sa réalisation, ces fabriquants ont du collaborer : Carrozzeria, Viotti, Magna Steyr StudioTorino ou encore la célèbre entreprise RUF, préparateur réputé pour ses Porsche.

La société a été créée au Liban, pays d’origine de son fondateur Ralph Debbas. Mais en janvier 2013, au moment de la sortie de sa Lykan HyperSport au Qatar Motor Show, W Motors s’expatrie et emménage au paradis de l’automobile : Dubaï, aux Émirats Arabes Unis. C’est alors à ce moment que la marque émiratie prend une nouvelle dimension.

w motors lykan hypersport

Les portes “papillons” sont inversées, tout comme les portes arrières des Rolls-Royce.

Caractéristiques techniques

Première supercar, voire hypercar, produite au Moyen-Orient, la Lykan HyperSport aura marqué l’histoire de l’automobile à plusieurs titres. Pour la décrire, il manque de superlatifs. Tout d’abord, il faut savoir qu’aucun roadster ne sera produit. La Lykan HyperSport n’est produite qu’en sept exemplaires, tous coupés. La monocoque est entièrement réalisée en fibre de carbone. Le choix de la couleur est fait selon les goûts du clients, chaque Lykan étant personnalisable à 100%, chaque pièce pouvant être modifiée.

w motors lykan hypersport

Le moteur de la Lykan HyperSport est tout aussi impressionnant que son design.

Elle est propulsée par un 6 cylindres à plat boosté par deux turbos, pour un total de 780 chevaux à 7 100 tours/min. Cette puissance, pour un poids à vide de 1 400 kg, offre à ce bolide un couple maximal de 960 Nm. Le moteur est situé en position centrale-arrière. La Lykan HyperSport abat le 0 à 100 km/h en 2,8 secondes ainsi que le 0 à 200 km/h en 9,4 secondes. En terme de vitesse maximale, elle atteint les 385 km/h.

Ces performances ont forcément une contrepartie. Elle s’appelle la consommation d’essence. Et à ce niveau, W Motors n’a pas pu réduire la consommation plus que 20 litres aux 100 km en ville, 10 litres au 100 km et 13,5 litres aux 100 km pour des trajets moyens. Alors, certes, la consommation n’est pas aussi élevée qu’on pourrait le croire. Mais les émissions de CO2 n’en sont pas moindre : 311 g de CO2/km, ce qui place la Lykan HyperSport dans la catégorie “G”.

Technologie futuriste

Son prix exorbitant de 3,400,000 € est dû aux caractéristiques et performances exceptionnelles de la voiture, mais pas que. Si le tarif est si élevé, c’est notamment dû à des technologies de pointe, voire futuriste, dont la présence de diamants incrustés dans les optiques avant.

w motors lykan hypersport

Les optiques avants de la Lykan HyperSport, parsemés de diamants.

Au total, 440 diamants sont dispersés sur les feux à LED, 220 par phare. Bien entendu, si vous souhaitez de l’émeraude, de l’or ou du saphir, le choix est votre.

Mais ne vous en faîtes pas, les diamants ne sont pas les seuls aspects de la voiture la rendant si chère. Un autre exemple d’une partie de la voiture qui fait grimper le prix ? L’interface multimédia n’est pas un écran tactile. C’est un système holographique. Vous avez bien lu, l’interface multimédia fonctionne par hologrammes. Et pour choisir les fonctionnalités de navigation, de téléphonie ou tout simplement le multimédia, il vous suffit de passer votre main sur l’hologramme correspondant.

w motors lykan hypersport

La console centrale par hologramme est une révolution impressionnante.

Mais une fois installé au volant de ce bolide, vous pourrez vous rendre compte qu’il manque quelque chose. Oui, il n’y a pas de rétroviseur intérieur. Il a été supprimé au profit d’une caméra, visible sur un écran. La Lykan HyperSport possède également son propre système de Wi-Fi en 3G. Mais pour nous, ce n’est pas l’option la plus utile. Elle l’est dans un monospace pour de longs trajets, mais lorsque vous sortez cette supercar sur circuit.

L’avis de Caroom

Si avis il peut y avoir, il ne peut qu’en être positif. Ce qu’on retient particulièrement de cette W Motors Lykan HyperSport, c’est son design futuriste, ses performances incroyables et son intérieur magique au système holographique. En revanche, ce qu’on aimerait oublier, c’est son prix et son exclusivité. Mais c’est aussi cela qui fait son charme.