C’est bien connu, les technologies de pointe installées sur les voitures de compétition ont pour objectif d’améliorer les technologies des voitures de production. De nombreuses innovations, développées sur des Formule 1, ont finalement été ajoutées sur les modèles de série. Mais aujourd’hui, une innovation technologique de Formule 1 a montré des failles : le GPS.

formule 1 navigation gps

Le système de navigation GPS de McLaren, installé sur la MP4-31.

Lors des essais libres du Grand Prix de Sotchi, en Russie, le système de navigation de la McLaren n°22 a perdu la tête. À la sortie du virage 14, le britannique a entendu dans ses oreillettes son GPS lui indiquer “si possibles, faîtes demi-tour”. Ni une ni deux, Jenson Button s’est exécuté, a tiré sur le frein à main et est reparti en contresens. Cette situation gênante pour le pilote et l’écurie en a fait rire certains, mais pas les commissaires de course ni Massa (Williams) ou encore Ricciardo (Red Bull), tous deux se retrouvant face au britannique.

Dans cette affaire, l’écurie McLaren-Honda F1 ne s’est pas présentée aux médias et n’a toujours pas justifié ou expliqué cette défaillance de son système de navigation. Un doute plane quant aux causes de cet incident. Et le constructeur anglo-saxon a déclaré sur les réseaux sociaux :

“Nous ne communiquerons pas sur le problème de navigation apparu sur la voiture de Jenson, mais allons corriger cela. C’est un problème technique qui n’est pas, à la base, de notre ressort mais de celui du fabricant.”

McLaren a refusé de se prononcer suite à cet événement.

McLaren a refusé de se prononcer suite à cet événement.

Le principal intéressé s’est justifié comme il le pouvait au micro de la BBC, déclarant que “de nombreuses personnes, souvent âgées, commettent cette erreur. Je ne me sens pas idiot, j’étais concentré pour essayer de doubler la Manor devant moi. Ce sont des choses qui arrivent dans la vie d’un pilote”.

Un incident marquant qui peut inquiéter les possesseurs de voitures McLaren.