Avoir besoin d’un véhicule pour réaliser son activité professionnelle est une problématique courante des chefs d’entreprise. La grande question est d’identifier la solution la plus adaptée et la moins onéreuse pour se fournir. Et l’exercice n’est pas évident tant le sujet est sensible. 

location vehicule professionnel

Première option : achat d’un véhicule

Cette option est considérée comme la plus simple : l’entreprise devient propriétaire de son propre véhicule. En général, lorsqu’il a coûté moins de 18 300 € et que l’entreprise envisage un usage excédant 10 000 km durant une année, cette option est préférable aux autres. Il faut savoir que l’option de propriété entraine des coûts selon les caractéristiques du véhicule. Ainsi, les véhicules de plus de 7 CV, ceux émettant plus de CO2, sont déconseillés pour éviter une fiscalité excessive.

Deuxième option : location longue durée (LLD)

Lorsque l’entreprise décide plutôt d’opter pour une location longue durée, elle a l’avantage de ne pas gérer la mise en œuvre de prestations telles que l’assurance, l’entretien, etc.

La valeur du véhicule financée en location longue durée est calculée en fonction de la période d’usage du véhicule. Ainsi le financement du véhicule et donc le montant du loyer ne sont pas calculés sur 100% de la valeur d’une voiture mais uniquement sur la valeur utilisée. Le propriétaire loueur déduit seulement la valeur du véhicule sur son amortissement à hauteur de son prix, par exemple 18 300 €. Par contre, les taxes sur le taux d’émission du CO2 seront imputables à l’entreprise utilisatrice du véhicule.

Troisième option : location à moyenne durée (LMD)

Les types de véhicules qui répondent à ce genre d’option sont des véhicules d’occasion. En général, trois conditions doivent être réunies pour choisir cette option. Lorsqu’il y a des missions rapides et ponctuelles qui durent moins d’un an (contrat à durée déterminée, intérim, activité saisonnière…), la LMD est souvent conseillée. Ces cas ne sont pas les seuls. Parfois, une restitution imprévue ou encore la livraison d’un véhicule neuf peut durer, compte tenu des procédures administratives complexes, la LMD peut donc s’imposer. Plus d’infos sur http://www.arval-moyenne-duree.fr/index.php.

location moyenne duree

La location moyenne durée est une bonne solution pour louer un véhicule en tant qu’entreprise

Quatrième option : location avec option d’achat (LOA)

Tout comme la location longue durée, cette option donne à l’entreprise une bonne visibilité dans la gestion financière de la flotte. Le véhicule utilisé ne sera acheté qu’à la fin du contrat avec le propriétaire ou le concessionnaire. La valeur du véhicule sera donc majorée de 1 % du coût TTC. C’est en fonction des rendements de l’entreprise que la location est déduite. Cette option évite donc à l’entreprise d’entrer dans la spirale de l’endettement.

Cinquième option : véhicule privé dans un contexte professionnel

Cette catégorie concerne des véhicules privés servant aux déplacements professionnels. Ici, les déplacements qui concernent les trajets Maison-travail-Maison sont exclus. La méthode de paiement utilisée est le remboursement appelé indemnité. Elle se fait en fonction des kilomètres effectués. Ainsi, l’entreprise s’en sortira mieux pour un kilométrage inférieur à 10 000 km.

12