Il arrive souvent qu’une personne envisage de changer de véhicule et décide de contacter un mandataire dans cette optique. Toutefois, du fait d’apriori refroidissants, il se peut qu’elle ait des réticences à franchir le pas. Une bonne compréhension des opérations, de leur travail et des transactions permet de se débarrasser des stéréotypes injustes sur les mandataires autos. Voici quelques réponses et informations qui permettront de tirer le meilleur parti de leurs services.

voiture-neuve-mandataire

 

Les véhicules dits « vendus à l’état neuf » le sont-ils vraiment ?

  • Bien comprendre quelques expressions

La réponse est simple: oui ! Lorsqu’un mandataire propose un véhicule, il choisit la plupart du temps de l’estampiller «Véhicule neuf 0 km». Cela peut inciter les clients à s’interroger. Le véhicule n’a-t-il réellement jamais roulé ? S’agit-il réellement d’un véhicule neuf ? Ce qu’il faut retenir c’est qu’à l’intérieur de l’Union européenne, les véhicules qui affichent moins de 6000km au compteur et ont un âge inférieur à 6 mois sont considérés comme étant neuf (fiscalement). Il faut savoir que si vous rencontrez l’appellation « voiture neuve 0 km» ou simplement « voiture neuve », il s’agit dans les deux cas de véhicules qui, excepté les tests d’usine, n’ont jamais servi. L’unique différence est que la « voiture neuve 0 km» possède déjà une immatriculation.

  • Ne pas faire de confusion

Est-ce qu’il faut en déduire qu’un utilisateur s’en est déjà servi ? Non, détrompez-vous. Il s’agit simplement d’un véhicule que les concessionnaires d’origine ont choisi d’auto-immatriculer. C’est la raison pour laquelle, il possédera deux dates distinctes d’auto-immatriculation. Elles seront espacées d’une durée donnée, dans tous les cas inférieure à 6 mois. Les deux dates sont la date de votre immatriculation et celle de l’auto-immatriculation. Vous serez confronté à un inconvénient léger : la garantie constructeur va considérer comme date de départ, la date d’auto-immatriculation et sera donc raccourcie. Cela va donc la raccourcir. Toutefois, il existe un moyen pour compenser cet écart: adapter intelligemment une extension de garantie, qui varie entre 100 € et 300 € pour 1 an.

Les remises dont vous bénéficierez seront-elles préférables à celles proposées en concession ?

Oui, elles le sont ! De manière générale, les mandataires offrent des remises plus attractives que celles que les concessionnaires pratiquent. En négociant des quantités importantes de voitures, le mandataire a le privilège de bénéficier de remises très attractives. Elles peuvent, varier de -5 à -48%. Le mandataire a une compréhension du marché pointue du fait de la multiplicité de ses partenaires et fournisseurs en Europe. C’est ce qui lui permet de ne retenir que les meilleures opportunités d’achat. Il est donc possible pour les mandataires de procéder au renouvellement de leurs catalogues et de leurs offres dans des délais plus courts qu’en concession, mais aussi plus régulièrement. Ce principe est valable, quel que soit le modèle de voiture concerné ou le moment choisi et la raison est que la quasi-totalité des véhicules est sujette à des offres promotionnelles, même les plus récents.

les voitures des mandataires sont-ils conforme

Les véhicules vendues sont-ils vraiment conformes ?

Ces voitures sont-elles en réalité non conformes et moins équipées que les autres ?

  • Des avantages auxquels vous ne vous attendiez pas

Non, tel n’est pas le cas. L’image du véhicule vendue par un mandataire auquel certains sièges manquent n’est qu’un mythe dont il faut se débarrasser. Certains clients vont jusqu’ à imaginer qu’ils sont vendus parce qu’ils n’étaient pas conformes aux normes du marché français. Cela n’est pas vrai ! La réalité est que beaucoup de véhicules qui sont en vente chez un mandataire proviennent pour beaucoup de l’Union européenne. Les canaux de distribution dont ils proviennent sont officiels. Donc, ces véhicules comme les autres bénéficient de l’ensemble des accréditations ou habilitations qui leur sont nécessaires pour être conformes sur le territoire français. Leur niveau de sécurité est donc identique. Toutefois, puisque les appellations et les standards peuvent varier d’une région géographique à une autre, parfois, selon le pays d’où le véhicule provient, l’on peut remarquer des différences d’équipement. C’est la raison pour laquelle, pour éviter toute déconvenue, sur le bon de commande doit figurer l’ensemble des équipements qui sont fournis ou non. Il faut retenir toutefois que chez les mandataires, une grande partie des véhicules que vous pouvez acheter est plutôt suréquipée. Ils disposent de plus d’options ou d’équipements que leurs finitions ne prévoyaient à l’origine. Un excellent avantage !

  • Ne pas s’inquiéter

Pour illustrer cela, le client pourrait par exemple acheter une BMW qui ne dispose pas du système « radars de recul», mais peut par contre être équipée d’une cartographie entière du continent européen avec GPS. En plus de cela, elle peut offrir le régulateur de vitesse ou des sièges considérablement confortables (gamme supérieure). Tous ces avantages sont inclus dans le prix du véhicule. Cela peut donc permettre à un client de profiter d’un niveau de finition qui en France n’a pas d’équivalent et auquel il ne s’attendait pas. Soyez également rassurés : si le véhicule provient de l’étranger, le tableau de bord sera en français. C’est le cas aussi de l’ordinateur de bord et du GPS (vous n’aurez pas besoin d’apprendre l’Espagnol pour utiliser votre voiture), tout est en Français, ou vous pouvez choisir la langue de votre choix. Pour que vous ne soyez pas désagréablement surpris, le paramétrage sera effectué avant que le véhicule ne vous soit livré, car toutes les langues sont préinstallées dans le véhicule.

service-entretien

Les véhicules ne bénéficient pas de la garantie constructeur

Cette idée est fausse ! La totalité des voitures qui proviennent de l’Union européenne et qui sont vendues en son sein bénéficie de cet avantage. La garantie est imposée par les règlements automobiles en Europe de 2002 et de 1995 à toutes les voitures. Le principe s’applique à toute l’Union européenne. Il n’y a donc aucune raison de vous inquiéter. Cela veut dire que le véhicule qu’un mandataire vous aura vendu vous fera bénéficier de la même garantie que si vous l’aviez acquise en concession. Il faut souligner que le même principe s’applique à l’entretien du véhicule. Bien que les mandataires ne soient pas en mesure de vous faire bénéficier de ce service après-vente, les concessionnaires ne peuvent refuser d’admettre, pour entretien, la voiture. Le principe est intéressant, car il s’applique même après expiration de la garantie et quelle que soit l’origine de la vente. Il est possible d’attaquer le concessionnaire en justice en cas de refus de s’exécuter en pareilles circonstances.

Nous avons posé la question à Qarson, qui nous répond qu’il met à la disposition de ses clients qui décident d’étendre la garantie de leur véhicule, de nombreuses solutions. Ils auront la possibilité de choisir eux-mêmes la durée qui leur convient, mais également le coût en supplément qui alourdira le prix auquel la voiture sera achetée.

Un mandataire peut-il proposer des services ?

Oui absolument ! Chaque mandataire définit sa propre étendue de services, toutefois, presque tous offrent une gamme très attractive pour le client. Dans le cas de Qarson, de nombreux services sont offerts gratuitement (bien entendu, hors coût de la carte grise). L’on peut citer par exemple, la mise en main lors de la livraison, la préparation du véhicule, la pose des plaques, l’immatriculation de la voiture, les démarches en préfecture. Le client reçoit donc un véhicule prêt à l’emploi, mais également clef en main. La seule dépense qui doive être effectuée est de s’acquitter de l’assurance et de la carte grise. Il peut arriver que l’on réceptionne sa voiture, mais que l’on ne soit pas pour autant satisfait. Dans ce cas, retenez que la loi contraint les mandataires à offrir à leur client la garantie «satisfait ou remboursé». Vous bénéficiez d’un délai de 2 semaines chez Qarson pour le test du véhicule. Vous pouvez plutôt choisir de le tester non pas sur la durée, mais sur 1000km. Il suffit d’informer par courrier ou par téléphone le mandataire, si vous n’êtes pas satisfait du véhicule. Le remboursement sera complet dans ce cas (hors frais annexes et coût de la carte grise). Si le client décide d’effectuer une estimation de la reprise de son ancienne voiture, Qarson (comme d’autres mandataires) peut se charger de cette prestation. Elle sera gratuite. Elle ne demande aucun engagement du client. Il est déchargé de trouver par lui-même l’acheteur si l’opération est validée. Il n’est pas non plus obligé de se charger de la négociation des prix et des démarches de cession. Enfin, Qarson a récemment lancé un nouveau service. Il s’agit de la livraison à domicile. Le véhicule peut être livré le jour choisi par le client à n’importe quelle adresse, et ce pour seulement 199 €. Pour plus d’informations sur les services proposés par Qarson, rendez-vous ici.

Il possible d’effectuer des achats au comptant. Qu’en est-il de la LLD ou du crédit ?

Oui cela est entièrement vrai, dans le cas de Qarson qui met à la disposition de ces clients un certain nombre de solutions. Bien évidemment, ils peuvent choisir d’acheter au comptant. Cela peut être fait par chèque bancaire ou virement. Toutefois, pour un plus grand confort de ses clients, le mandataire propose pour l’achat du nouveau véhicule, de nouvelles solutions de financement. Elles sont pratiques, qu’il s’agisse de LLD (Location Longue Durée) ou de crédit classique. Le client peut contacter les conseillers commerciaux pour déterminer le financement le plus adapté à ses contraintes budgétaires, mais également à ses besoins.

Nous remercions Qarson d’avoir répondu à nos questions. Vous pouvez visiter leur site sur www.qarson.fr, c’est un mandataire de confiance que nous suivons depuis plusieurs années et les avis des internautes sont très positifs. D’ailleurs Qarson est noté 4,5 / 5 par ses clients, qui ont été vérifiés par la société eKomi. Un gage de confiance.