Après d’éreintantes heures passées sur le circuit d’Espagne, Nico Rosberg a su profiter de l’éternelle bataille entre Hamilton et Vettel pour prendre la première place du Grand Prix.

Le premier passe derrière

mercedes Barcelona 2015

Nico Rosberg, dans sa Mercedes lors du GP de F1 de Barcelone

Initialement coincé derrière Sebastian Vettel et sa Ferrari, Lewis Hamilton a lutté pour passer devant son adversaire. Durant la farouche confrontation entre les deux pilotes, Nico Rosberg profite de l’occasion pour réduire l’avantage d’Hamilton dans le championnat à 20 points. Quant à l’Allemand Sebastian Vettel, ce sont 31 points qui le reléguèrent à la troisième place. Grâce à sa première victoire de la saison, Nico Rosberg monte sur la première marche du Grand Prix d’Espagne et prend une petite avance sur son coéquipier Hamilton.

Une belle victoire pour Mercedes

Ce Grand Prix d’Espagne fut la plus dominante de l’écurie Mercedes depuis la première course en Australie. En effet, bien que Ferrari soit venue le week-end dernier avec des mises à jour majeures, notamment sur l’aérodynamique de ses voitures, celles de Mercedes étaient plus en avance qu’elles ne l’avaient été depuis le début de la saison.

 

 

La route vers la victoire

Nico-Rosberg-Mercedes-BarcelonajpgLe Grand Prix d’Espagne ne fut facile pour aucun des pilotes. Rosberg a démarré la course en tête tandis que Vettel tenait Hamilton en échec juste derrière lui suite à un mauvais départ. Par ailleurs, l’équipe Mercedes exhortait Hamilton à passer la Ferrari de Vettel, mais il lui était impossible de s’approcher suffisamment de ce dernier, même avec l’aide du Système DRS (Aide aux dépassements). Au 32e tour, Lewis Hamilton passait aux stands pour se faire remplacer ses pneus par des modèles plus durs. À sa sortie, il met les gaz et rattrape Vettel une vingtaine de secondes plus tard. Profitant du deuxième et dernier arrêt de Vettel aux stands, Lewis Hamilton prend la deuxième place avec 17 secondes derrière Nico Rosberg sans pouvoir le rattraper avant la fin de la course.