Plus de 3.70 % de morts sur les routes de France en 2014 par rapport à 2013. Le ministre de l’intérieur vient d’annoncer 26 mesures afin de réduire ce pourcentage.

Le nombre de morts sur les routes françaises a augmenté de 3,7% en 2014

La sécurité routière vient de publier le bilan 2014. C’est +3,7% de morts sur les routes françaises.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes

Depuis plus de 12 ans le taux du nombre de morts sur les routes diminuait chaque année. Pour l’année 2014, 3.7 % de morts en plus sont recensés. Il y a eu très précisément 3 388 personnes tuées en 2014 soit 120 de plus que l’année précédente. L’objectif fixé en 2013 était de passer la barre des 2 000 morts sur les routes en 2020. Bernard Cazeneuve a rappelé que « ces chiffres ne sont pas à la hauteur des objectifs que nous nous étions fixés. »

De nombreuses mesures vont être mises en place

Voici quelques nouvelles mesures mises en place par le gouvernement :

  • Abaissement du taux d’alcoolémie passant de 0.5 g à 2 g /l pour les nouveaux conducteurs.
  • Interdiction de porter des écouteurs, des casques et des oreillettes au volant.
  • Interdiction totale de téléphoner au volant, seule possibilité le bluetooth si cette fonction est disponible dans le véhicule
  • Les vitres teintées à l’avant des véhicules vont être réglementées pour assurer les contrôles et éviter les attitudes dangereuses.
  • Interdiction de se garer à moins de 5 mètres avant les passages piétons afin d’améliorer la visibilité entre conducteurs et piétons.

 

Des statistiques 2014 pas aussi noires

Et pourtant Bernard Cazeneuve a pu remarquer que 2014 est la deuxième moins mauvaise année des résultats des statistiques établis depuis 1948, (année des premières statistique enregistrées sur le nombre de morts sur les routes en France). En 1973, le nombre de morts recensés dépassait les 18 000. Ce qui permet de constater que la mortalité sur les routes a été divisée par 5 en une quarantaine d’années.