En Belgique Renault a été accusé de sexisme par deux clips promotionnels lancés sur Youtube à l’occasion de la sortie de sa nouvelle Twingo. Renault a dû retirer ses deux publicités et aura sans doute appris à ses dépens qu’il ne faut pas confondre humour et sexisme.


Une première saynète qui se veut humoristique mais qui a choqué

La première saynète représente une jeune femme en train de se garer sur un rond-point. Elle sort de son sac une serviette hygiénique sur laquelle elle inscrit avec son rouge à lèvres « Sorry » y ajoute son numéro de téléphone et dépose ce petit mot sous l’essuie-glace. Un début de polémique sur les réseaux sociaux a dû faire retirer cette première publicité enregistrée sur Youtube.

D’autres publicités pas plus appréciées

Renault offre aux acheteuses de la marque des cartes de visites sur lesquelles on trouve ces mots d’excuses « N’enlevez pas ma voiture SVP, j’ai des hauts talons…» ou « Désolée, comme je suis un vrai danger au volant, j’ai préféré laisser ma voiture ici. » Un autre spot publicitaire propose à nouveau aux femmes (les traitants comme des éternelles indécises) de changer de couleur de voiture deux jours après son achat.

pub renault belgique

pub renault sexiste