Concession automobile
Acheter sa voiture sur Internet : Un objectif que peu de français ont encore osé tenté l’expérience par peur de se tromper ou tout simplement par crainte de ne pas pouvoir profiter d’un éventuel rabais qu’un commercial aurait pu proposer en concession. Afin de rendre l’achat par Internet plus attractif pour les clients, Google qui commence à s’intéresser aujourd’hui de très près au marché de l’automobile, a désormais pour objectif de réinventer les concessions par l’intermédiaire du digital. Une nouvelle approche de l’achat automobile sur Internet, disons-le ainsi.


L’achat automobile sur le net, c’est pas encore gagné !

Bien que la achat voiture sur Internet

En effet, de nombreuses lacunes persistent dans ce domaine et les prises de contact numériques ont encore bien du mal a émerger pour les concessionnaires auto. On découvre ainsi à travers un sondage réalisé par Google et Netpop qu’environ 2 clients sur 3 se disent insatisfaits de la réponse apportée par le vendeur lorsqu’ils décident d’opter pour le canal numérique. La majorité d’entre eux estiment d’ailleurs que les réponses apportées sont beaucoup trop lentes et totalement impersonnelles. Il y a encore beaucoup de travail à faire dans ce domaine ! Par ailleurs, un paradoxe étonnant nous a sauté aux yeux. Alors que les outils digitaux restent encore très rares dans les concessions, 78% des clients ont déjà consulté leur smartphone pendant qu’ils visitent une concession automobile classique. Google a donc fort à jouer sur ce marché d’autant plus que le sondage révèle également que près de 3 clients frustrés sur 4 se tournent vers la concurrence et que près d’un client sur 8 décide de se tourner vers une autre marque automobile.

Que faire pour relancer le commerce digital ?

Google automobileAu-delà d’un acte de vente pur et simple, Google propose d’accompagner davantage les clients dans le conseil et ainsi imaginer des concessions automobiles augmentées grâce au système digital. Utopie du futur ? Pas vraiment car ce système existe pourtant déjà chez le constructeur américain Lincoln (membre de la firme Ford) et qui propose à ses clients de se voir attribuer un système de conciergerie pour que chacun puisse profiter d’un assistant personnel pour un suivi optimal en temps réel. Alors, on peut maintenant se demander si la prestigieuse marque Lincoln aurait-elle su trouver la solution idéale pour développer de manière exponentielle les ventes auto en ligne ?