pare-brise intéractif land rover jaguar
Nous connaissions déjà l’ingénieux système de l’affichage tête haute présent dans certaines voitures haut de gamme ou encore par un petit boitier numérique qui peut s’acheter dans certains garages spécialisés. Dans cet optique, le groupe Jaguar Land Rover a décidé de pousser le concept encore plus loin en mettant en place une sorte de pare-brise complètement numérique et interactif. Une petite prouesse technologique dont nous allons essayer d’en connaitre les secrets ici.


Un pare-brise numérique, innovant non ?

Voilà un lourd projet technologique auquel souhaite s’attaquer le groupe Jaguar Land Rover. Pour le moment à l’essai dans des voitures de courses conçues pour la compétition sur circuit, le système pourrait permettre au conducteur de visualiser diverses informations très utiles comme la vitesse ou encore des indications de navigation directement sur son pare-brise. Plus innovant encore, le conducteur pourra contrôler l’intégralité des commandes du système par de simples gestes ce qui permettrait ainsi de limiter considérablement le nombre de boutons dans le cockpit comme sur le nouveau Range Rover Evoque.

Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, ce pare-brise interactif est également capable de projeter des « fantômes » comme dans un jeu vidéo de course afin de se confronter aux temps réalisé par l’ordinateur. Le pilote a également la possibilité de s’essayer au slalom avec des plots là encore virtuels !

Ça arrive quand ?

Le directeur de la recherche et de la technologie, Dr Wolfgang Epple, affirme que le concept pourrait être installé dans la plupart des voitures de compétition d’ici quelques années seulement. Il y a cependant encore beaucoup de travail à effectuer d’autant plus que le groupe serait actuellement en train de plancher sur la possibilité de remplacer les rétroviseurs par des caméras mais aussi des écrans virtuels. Les images capturées pourraient ainsi être restituées directement sur un tableau de bord en 3D à l’aide du dispositif eye-tracking.

Ne nous emballons pas, ce dispositif est encore loin de préfigurer dans la liste des équipements de série de la future F-type Coupé ou encore de la future LR4 mais on ne sait jamais !

Et vous, chers lecteurs, que vous inspire l’arrivée d’un tel système dans les voitures de course ? Nous attendons vos avis.