plaque immatriculation F1

En 2013 on lui avait proposé 7,5 millions d’euros. Afzal Kahn, fondateur du célèbre préparateur Kahn Design, demande 12,45 millions d’euros pour céder sa plaque « F1 ». « F1 »

En Angleterre, le monde de l’automobile est assez particulier, des places spéciales de parking à 485.000 euros, donnant lieu à des bolides immatriculés de toutes sortes. Dans ce cas-là, c’est la plaque d’immatriculation même qui nous intéresse.

Le roi de l’immatriculation automobile !

Afzan Kahn, fondateur du préparateur automobile Kahn Design qui est le spécialiste des Land Rover, a mis en vente sa plaque d’immatriculation « F1 ». Personnaliser sa plaque est possible. Cela a rapporté 83 millions d’euros à l’état en 2013 et il est aussi possible de les revendre. Afzan Kahn a acheté cette plaque en 2007 au prix de 460.000 livres (environ 571.000 euros). Il a immatriculé plusieurs véhicules comme sa McLaren Mercedes SLR ou sa Bugatti Veyron. Kahn Design dispose par ailleurs de 60 autres plaques, dont la fameuse plaque « 4K » qui est estimée à 400.000 euros

Le monde de l’immatriculation sur mesure !

Le record reste pour le milliardaire arabe. La plaque d’immatriculation qui a été vendue était en dehors de la Grande-Bretagne dans l’état des riches qui est Abu Dhabi. Le milliardaire Saeed Abdul Ghaffer Khouri est rentré le guiness record en versant près de 8 millions pour sa plaque d’immatriculation « F1 ». Dans la culture de l’automobile d’Abu Dhabi, les plaques d’immatriculation à deux chiffres sont les plus prisées et surtout le numéro un est le plus recherché. Khouri n’a pas indiqué le véhicule qui portera cette plaque d’immatriculation, mais le célèbre milliardaire est certain que tout ce qu’il mise sur la plaque d’immatriculation vaudra de nombreuses fois plus, plus tard.
Ce genre de plaque d’immatriculation permet de montrer votre importance sur les routes.

Voici une plaque d’immatriculation qui s’est fait entendre dans le monde de l’automobile :

«VIP 1» pour la papamobile de Pape Jean-Paul II. Aujourd’hui il appartient au milliardaire russe Roman Abramovich, qui selon les médias russes l’aurait payé 285 000 € pour avoir le plaisir d’être reconnu sur les routes russes comme le numéro un VIP.