Depuis déjà plusieurs années on parle d’un gros problème concernant l’automobile : celui de la pollution. On regarde d’un œil mauvais les grandes villes comme Pékin ou New York en leur reprochant des émissions de CO2 bien trop supérieures à la « normale ». Seulement voilà, depuis quelques jours, c’est Paris et son gros nuage de pollution qui sont sévèrement pointés du doigt. Bien que les autorités aient réagi très vite en imposant une circulation alternée des véhicules, et en rendant gratuits les transports en communs le temps d’un week-end, la pollution n’a jamais été aussi élevée et visible dans la capitale. On est tous responsables de cette situation, alors voici les choses à faire si vous souhaitez réduire les émissions de CO2 de votre voiture.

reduire emission CO2

Opter pour une hybride ou une électrique

Cela sonne comme une évidence, la voiture électrique est considérée comme la voiture du futur. Non polluante ou très peu, elle marche à l’électricité et ne rejette aucun gaz nuisible à l’environnement. C’est la solution radicale pour stopper toute diffusion de particules nocives pour l’air. En plus, leur design est plutôt sympa, comme la ZOE de Renault ou encore la C-Zero de Citroën : zéro émission de CO2, zéro litre de carburant, zéro bruit. Ces petites citadines donnent envie ! Pourtant très peu de gens adoptent cette démarche. Pourquoi ? Parce le prix de la voiture électrique reste très élevé sur le marché. Devenir écolo est synonyme de luxe pour la plupart des français. À court terme, l’achat fait mal au porte-monnaie.

L’alternative : bien entretenir votre véhicule

Si l’achat d’une voiture électrique semble compromis pour l’instant, le mieux est de vous occuper précieusement de votre véhicule et d’adopter une conduite souple. Un véhicule mal entretenu peut entrainer une surconsommation de carburant allant jusqu’à 20%.
On commence par l’un des éléments moteurs de la voiture : les pneus. Sous-gonflés ou sur-gonflés, les pneus entraînent une surconsommation, mais réduisent également la motricité du véhicule et du freinage, ce qui peut s’avérer très dangereux pour le conducteur et ses passagers. Tout dépend de votre style de conduite et de la voiture que vous conduisez, mais les pneus se changent en général tous les 20 000 km et avant l’atteinte des points d’usures. Sur le site 123pneus.fr, vous pouvez vous procurer des pneus Goodyear de qualité pour une somme raisonnable.
Ensuite, évitez les charges inutiles comme les barres de toit ou les galeries, qui provoquent une augmentation de consommation assez importante. Sur l’autoroute, votre consommation augmentera en moyenne de 10 à 15% et vous coûtera un litre de carburant supplémentaire tous les 100 km.

Enfin, essayez de réduire au maximum l’utilisation de la climatisation. Elle pollue, plus particulièrement lorsque vous roulez en ville, et est responsable d’une augmentation (de 10 à 13%) des émissions de gaz à effet de serre de votre véhicule.

Le petit plus pour l’entretien

Il est également conseillé de changer les filtres à air tous les ans pour éviter la surconsommation, même si elle est minime. Un filtre à air encrassé endommage les conduits internes de votre moteur, empêche l’air de passer et, par conséquent, baisse la performance motrice. Vous pouvez le changer seul. Un filtre à l’unité coûte entre 10 et 15€. Alors si votre pot d’échappement dégage une fumée dense et opaque, il est temps de changer le filtre.

Crédit photo : LeFigaro