Les nouveaux radars mobiles sont effectifs depuis une année et déjà 300 000 automobiles ont été flashés pendant cette période. Ce n’est pas terminé puisque des nouveaux appareils vont remplacer progressivement les radars fixes.

Où sont situés ces radars mobiles ?

Depuis une année 99 appareils sont installés dans les Peugeot 208, les Renault Megane et va venir s’ajouter vers le mois de juin la Berlingo ; toutes conduites par les forces de l’ordre. Les responsables de la sécurité routière désirent équiper 200 voitures avant la fin de l’année et 100 autres courant 2015. Les contrôles sont faits au milieu de la circulation, en dépassant ou en approchant les véhicules roulant en excès de vitesse.

Les résultats sont-ils performants ?

180 000 contraventions ont pu être exploitées sur les 300 000. Ce qui signifie qu’il n’a pas été possible d’intervenir sur 120 000 contraventions. Les raisons sont simples : plaques d’immatriculation peu lisibles ou photos mal prises. Il est intéressant de constater que 90 % des infractions concernent des vitesses mesurées entre 10 et 30 km/h, 9 % entre 30 et 60 km/h. Pourtant, il s’avère que ces appareils mobiles sont plus efficaces pour sanctionner les chauffards puisqu’ils réussissent à flasher 1 % des excès de vitesse supérieurs à 60 km/h alors que les radars fixes ne réussissent qu’à hauteur de 0.2 %.

J’ai pu tester le radar mobile-mobile

Quelle bonne surprise avant le week-end de recevoir un courrier avec cette chère Marianne qui lorsqu’on là voit, on sait déjà quand va devoir sortir la CB. Quel plaisir de voir que mon infraction est de 1km/H,  51km/H au lieu de 50km/H, j’ai quand même eu droit à une baisse de 10km/H car je roulais (en théorie) à 61km/H. L’appareil du contrôle est le Millia Gatso, et à en voir de plus prêt il s’agit d’un radar mobile-mobile intégré dans les plaques d’immatriculation. Malheureusement je n’ai pas pu relever la plaque d’immatriculation pour la référencée sur le blog d’Adrien de Abcmoteur qui recense les plaques des voitures à radars mobiles, n’hésitez pas à relever les numéros !