L’hiver est, de par les conditions climatiques, une saison propices aux accidents de voiture. Entre la neige et le verglas, tout est fait pour mettre nos talents de pilote à rude épreuve.

En France, certaines régions comme l’Auvergne, le Jura, ou encore les Pyrénées sont habituées à affronter des routes glacées et enneigées. Ce qui les faits souvent bien rire quand les premiers flocons arrivent sur Paris et de voir l’impact que cela a sur le trafic et le nombre de bosses qui s’accumulent sur les pare-chocs.
Dans ces cas-là prenons exemple sur nos cousins canadiens qui doivent affronter des conditions hivernales surprenantes.

route hiverL’hiver au Québec

Tout d’abord, sachez que le climat du Canada et plus précisément de la province Québécoise, est froid et humide. D’une manière générale, les précipitations accumulent près de 1 000 millimètres de neige.
Niveau température, le Québec connait une amplitude thermique incroyable. En effet, l’été est chaud et humide. Du coup, il est possible d’avoir 35°C et un ressenti de 45°C. Il en va de même en hiver avec des températures négatives avoisinant une moyenne de -25°C, ressenti -30°C.
Et les voitures dans tout ça?

Et bien les québécois sont habitués et affrontent l’hiver sans peur. Mais pour cela ils suivent tout de même certaines règles. Tout d’abord ils préparent leur auto en faisant une provision de lave-glace, car le pare-brise est souvent très sale. Ensuite, on équipe la voiture de pneus de saison et on ne rigole pas sur le prix. Il est indispensable de prendre les meilleurs pneus d’hiver pour affronter les routes enneigées.
Une fois ces consignes de bases, voici quelques astuces pour finir l’hiver en toute sécurité :
• Faites chauffer votre auto 20 minutes avant de partir,
• Dégagez la totalité de la neige et du givre présents sur votre pare-brise et sur vos fenêtres,
• Partez plus tôt afin de pas vous presser sur la route de peur d’arriver en retard,
• Sur la neige, roulez doucement et évitez les mouvements rapides qui peuvent entrainer des dérapages,
• Agrandissez votre distance de sécurité avec le véhicule qui vous précède,
• En cas de verglas, ne prenez pas la route, car aucun pneu à neige ne peut empêcher une voiture de glisser,
• Si votre auto est équipée d’un régulateur de vitesse, ne l’utilisez pas. Imaginez si vous croisez une plaque de verglas, vous perdriez le contrôle de votre auto.

Ces consignes sont simples à mettre en œuvre et augmenteront votre sécurité sur les routes hivernales.