Quoi de mieux pour une marque automobile de voir l’un de ses modèles se remettre l’honorifique titre de la voiture de l’année ? On le sait tous, les droits des automobilistes français sont ardemment défendus par l’association « 40 millions d’automobilistes » qui militent tout au long de l’année pour aider la plupart des conducteurs. Chez nos voisins allemands, où l’automobile reste un emblème national, c’est l’association « ADAC » qui, à travers ses 19 millions de membres, représente les droits des automobilistes. Enfin, c’est bien ce que croyait la population allemande avant de découvrir dimanche dernier que cette fameuse association n’est pas aussi respectable que cela. Celle-ci aurait été prise en défaut pour l’élection de la voiture de l’année vraisemblablement complètement manipulée…

fraude Adac

Des résultats faussés par ADAC

Pas si impartial que ça le plus grand club automobile club d’Europe avec ses 19 millions de membres ! En effet, alors que l’élection de la voiture de l’année 2014 venait à peine de s’achever pour finalement consacrer la Volkswagen Golf 7 (tiens donc, une allemande ?), la direction de l’association nous affirme aujourd’hui que Michael Ramstetter, le directeur de la communication du groupe aurait fait gonfler les scores. De surcroit, ce n’est pas la première fois que cela se produit puisque la supercherie serait vieille d’environ 10 ans !

Dès l’annonce ce cette nouvelle, Michael Ramstetter aurait immédiatement quitté ses fonctions alors que dans le même temps, l’association explique que cette mystification n’aurait eu aucun impact sur le classement des votes. Selon, l’ADAC, ce trucage n’aurait servi qu’à augmenter la crédibilité des votes vis à vis des lecteurs. La Volkswagen Golf 7 serait donc bien la voiture préférée des lecteurs… Mouais… Dans tous les cas, une question nous vient alors à l’esprit : Comment pouvoir continuer à faire confiance à ce puissant lobby et à cette grande entreprise de 8 200 personnes dans la publication de ses nombreux tests automobiles annuels si elle nous ment continuellement ?

L’affaire a pris une ampleur telle que l’association précise que la publication des prochains chiffres sera désormais effectuée sous un contrôle notarial. Bien que nous ne remettons pas en cause ces données parfaitement cohérentes avec les excellentes ventes de la Volkswagen Golf 7 en Allemagne, avouez quand même que cette affaire jette un froid. Les inscriptions au club risquent alors fortement d’en ressentir les effets directs tout comme les clients qui font maintenant avoir un regard plus méfiant…