Vous avez déjà certainement vu au moins une fois sur le net des vidéos filmées par ce qu’on appelle une « dashcam« , mettant en évidence des scènes parfois loufoques ou incroyables. Ces petites caméras embarquées qui pourraient bien devenir les boites noires du futur dans les automobiles en France, sont d’ores et déjà en vigueur en Russie ou aux États-Unis où les vidéos d’accidents fleurissent littéralement sur Internet. Bien qu’elles représentent un marché encore timide actuellement dans l’hexagone, les caméras embarquées dans les voitures font l’objet de nombreuses discussions au gouvernement qui s’interroge sur la nécessité et l’intérêt de leur installation. Si celles-ci deviendront peut-être obligatoires d’ici quelque temps, elles attirent déjà de plus en plus de conducteurs qui ont décidé d’en faire l’acquisition.

dashcam

Une dashcam prend en vidéo un éboulement qui manque d’écraser une voiture.

Qu’est-ce qu’une dashcam ?

On peut dire que la boite noire pour voiture est enfin née. Ce dispositif, souvent très simple à installer, ne nécessite pas l’intervention d’un spécialiste. Elle se fixe directement sur votre pare-brise tel un GPS et se branche directement à l’allume-cigare. Si vous avez déjà votre GPS branché dessus, il faudra donc penser à la multiprise ! Il vous suffit ensuite d’insérer la carte SD à l’intérieur de la caméra ce qui lui permettra d’enregistrer les images filmées. La caméra se met alors automatiquement en fonctionnement à partir du moment où vous démarrez votre véhicule. Pour revoir les images enregistrées par le dispositif, l’installation d’un logiciel spécifique sur votre PC sera néanmoins nécessaire.

Utiles si on a un accident ?

Au-delà de l’aspect assez fun de revoir en famille son trajet effectué le matin même au cours duquel vous avez croisé toute une petite famille de sangliers traversant la route, ces dashcams pourraient sans nul doute représenter des éléments incontestables de preuve au cours d’un procès par exemple. En effet, si vous êtes victimes d’un accident de la circulation où l’autre conducteur refuse d’assumer sa responsabilité, il vous suffira de montrer les images enregistrées pour vous exonérer de votre responsabilité si vous n’étiez pas en tort. Du côté des assureurs, ces dashcams ne font pas encore tout à fait l’unanimité accordant plus de valeur aux constats amiables. À l’inverse, les assureurs américains sont particulièrement partisans de ce système en faisant valoir l’intérêt de disposer de ce dispositif. Depuis le 1er novembre 2012, l’utilisation de ces boites noires a été adoptée par 96% des Américains !

Vendues en moyenne entre 130 et 280 euros selon leurs caractéristiques, les caméras boite noire suscitent l’attention de plus en plus d’automobilistes. Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, avait d’ailleurs souligné le 21 juin dernier, l’intérêt des dashcams afin de « connaître les événements techniques précédant de quelques secondes un accident ». Alors allons-nous progressivement vers une généralisation de ces caméras embarquées ? Difficile de l’affirmer dans l’immédiat, car le gouvernement ne rendra les résultats de ses discussions qu’au premier semestre 2014. Alors, dans un monde où la vie privée est de plus en plus soumise à rude épreuve et où les caméras se multiplient comme des champignons dans nos rues, les caméras embarquées dans nos véhicules sont-elles vraiment indispensables ?

Dites-nous ce que vous pensez de ces dispositifs !

Et pour finir, quelques unes des meilleures vidéos prises par des dashcam.