Que diriez-vous d’augmenter considérablement les capacités et la puissance de votre véhicule sans avoir à le changer ? C’est pourtant possible avec le chiptuning ou littéralement « modification par puce électronique ». Malgré que la technique soit encore peu connue du grand public, elle séduit de plus en plus de conducteurs souhaitant optimiser les performances du moteur à explosion de leur voiture. Explications :

Chiptuning boitier additionnelMais ça fonctionne comment le chiptuning ?

Tout d’abord, il faut savoir que toutes les voitures modernes sont contrôlées par un petit ordinateur que l’on appelle généralement l’ECU (Electronic Control Unit) qui permet de gérer la quantité de carburant injectée, la pression du turbo ou encore les temps d’allumage. Le chiptuning permet en fait de modifier l’ensemble des paramètres qui définissent le système de gestion de votre moteur diesel de manière à le rendre un peu plus puissant. En modifiant plusieurs milliers de fois par seconde la cartographie du moteur, ce procédé permet dans le même temps de réduire la consommation de carburant.

Tout cela est rendu possible grâce à l’installation d’un petit boitier additionnel (vendu en moyenne entre 130 et 500 euros pour tout type de fabricants automobile) qui va modifier la commande du moteur en temps réel. Néanmoins, il est important de préciser (surtout pour les accros de la vitesse) que le chiptuning n’augmente pas la vitesse maximale de votre véhicule mais lui permet seulement d’atteindre plus rapidement sa vitesse de pointe. Pas question de faire exploser le moteur !

Une technique de plus en plus à la mode

S’il est banal pour un informaticien d’installer un nouveau programme sur votre ordinateur, il est aussi facile pour un véritable professionnel de procéder à la modification des paramètres de votre véhicule. Alors que les français sont de plus en plus soumis aux limitations de vitesse et autres radars automatiques en tous genres, le paradoxe est que ces petits boitiers connaissent un succès croissant depuis ces dernières années. Ainsi, c’est en sentant la bonne affaire que de nombreux fabricants comme Race Chip ont fait de ces petits boitiers très faciles à installer, leur véritable spécialité.

Mais ATTENTION ! Bien qu’il existe un certain vide juridique sur le sujet du chiptuning en France, nous pouvons nous poser la question du problème de l’homologation du véhicule dont l’accélération et le couple moteur ont été améliorés. En effet, en augmentant la puissance de son véhicule et en cas d’accident grave, le conducteur risque de se frotter à certains problèmes au niveau des assurances puisque le véhicule ne correspondra plus à celui qui a été assuré auparavant… En revanche, les boitiers de puissance de ce genre semble être complètement autorisés en Allemagne bien qu’ils soient tout de même soumis à l’organisme TÜV qui lutte pour le respect des normes anti-pollution.
Il faut également se méfier des boitiers fantaisistes de contrefaçon vendus parfois à des prix inférieurs à 50 euros !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Vous laisseriez-vous convaincre par l’achat d’un tel système ?