A l’heure où la polémique sur le projet d’instaurer de nouvelles limitations de vitesse sur les routes et les autoroutes françaises, les radars automatiques continuent de faire recette ! Ceux-ci auraient d’ailleurs rapporté près de 700 millions d’euros à l’État français en 2012. Toutefois, sachez qu’il vous est possible de pouvoir vous exonérer de votre responsabilité lorsque vous recevez votre contravention et ainsi éviter toute perte de points sur votre permis de conduire ! Voici les conseils d’une experte en la matière : Me Rémy Josseaume, avocat au barreau de Paris.

astuces perte de points permisQuelques conseils pratiques pour éviter la perte de points sur le permis

Si vous avez la désagréable surprise de recevoir une contravention stipulant que vous avez fait l’objet d’un franchissement de limitation de vitesse contrôlé par un radar automatique, il vous est tout à fait possible de vous exonérer de votre responsabilité !
Tout d’abord, il est important de prendre conscience que si votre véhicule a été volé, que votre plaque ait été usurpée que votre voiture fût louée ou vendue au moment de l’infraction, vous ne pouvez pas être inquiété.
Par ailleurs, si tel n’est pas le cas et que vous décidez tout de même de contester formellement votre infraction, il vous faudra d’abord vous acquitter d’une consignation de valeur égale à celle de votre amende forfaitaire. En clair, avant de contester, vous devrez d’abord payer !

Deux cas de figure se présentent alors à vous : si vous parvenez à démontrer que vous n’êtes en aucun cas l’auteur de l’infraction, la relaxe sera alors entièrement prononcée. En revanche, si vous ne justifiez pas votre non-responsabilité lors de l’infraction, vous n’aurez qu’à payer l’amende sans subir de retrait de points.

Bien évidemment, n’essayez pas de contester que vous n’étiez pas l’auteur d’une infraction si vous avez été directement interpellé par les forces de l’ordre qui auront délicatement pris soin de vérifier au préalable votre identité. Enfin, rappelez-vous également qu’aucune loi, ni policier, ni juge ne peut vous imposer de dénoncer le véritable auteur de l’infraction.

Vous savez désormais comment éviter de perdre des points bêtement à la suite d’un dépassement de vitesse ! Rappelez-vous que nous vous avions déjà donné quelques conseils pour pouvoir contester un PV. A l’avenir, pensez-y, c’est votre permis qui vous remerciera !