L’achat d’une voiture neuve est une étape importante de la vie à ne surtout pas minimiser. Lors de l’achat d’une voiture neuve, il existe plusieurs dépenses cachées auxquelles l’utilisateur ne pense même pas. C’est pourquoi les acheteurs doivent faire extrêmement attention.

Showroom d'un mandataire auto

Soyez zen

L’automobile est aujourd’hui un poste important de dépenses des ménages en France. Une fois le modèle choisi, il ne reste plus qu’à négocier. Il est conseillé en temps normal de ne jamais laisser paraître au vendeur votre intérêt ou l’urgence de l’achat. Aussi, il ne faut pas se concentrer uniquement sur des détails comme la finition, la couleur…
Une des astuces pour acheter moins cher votre voiture neuve est celui des mandataires. En effet, ce sont des prestataires de services qui proposent des voitures en provenance de nombreux pays d’Europe à des prix en générale très compétitifs. Par exemple, au sein de la communauté européenne, une voiture peut se vendre parfois 30% moins cher d’un pays à l’autre. Enfin, l’inconvénient de ce mode d’achat est le choix limité des modèles.

Démarches et pièces à fournir

Dans le cas d’un achat de voiture neuve, le concessionnaire peut s’occuper du règlement de l’ensemble de la partie administrative moyennant forfait. En outre, il suffit que l’acheteur fournisse les pièces justificatives pour que le garagiste puisse procéder à l’immatriculation du véhicule. Dans le cas contraire, si le propriétaire décide d’entreprendre tout seul les démarches administratives alors le concessionnaire fournit la demande d’immatriculation, ensuite il faudra vous présenter à la préfecture munie du document avec une pièce d’identité, un justificatif de domicile et le règlement du montant du certificat. Rappelons que la demande de certificat d’immatriculation est un document qui sert aussi de justificatif fiscal, technique et de certificat de vente. Il est aussi bon de savoir que lorsque vous passez par un professionnel agréé ou par la préfecture, il vous est remis un certificat provisoire d’immatriculation (CPI). Ce certificat vous autorise à rouler pendant un délai limité (1 mois) uniquement sur le territoire français dans l’attente d’un certificat définitif.

Contrôle technique obligatoire

Le contrôle technique est un examen obligatoire visant à renforcer la sécurité des usagers sur la route et aussi à protéger la nature. En effet, le fait de soumettre son véhicule à un contrôle réduit de manière significative le nombre d’accidents de circulation. Conformément au code de la route, « les voitures particulières et les camionnettes doivent nécessairement faire l’objet d’un contrôle technique dans les 6 mois précédents l’expiration du délai de quatre ans (à compter de la première mise en circulation). En d’autres termes, votre véhicule neuf doit faire l’objet d’une visite technique dans les six mois précédents son quatrième anniversaire. Par la suite, la voiture devra effectuer une visite tous les deux ans. Enfin, votre visite technique doit s’effectuer dans un centre agréé par l’état français. Les centres de contrôle technique sont totalement indépendants des garagistes ou des concessionnaires.
Dans l’hypothèse où vous n’effectuez pas le contrôle technique de votre véhicule neuf, il faut savoir que vous vous exposez à de lourdes sanctions notamment :
· Une amende pouvant aller de 90 à 135 euros
· Une immobilisation de votre voiture par les forces de l’ordre
· Une sanction pénale en cas d’accident

Assurance pour voiture neuve

Nous vous invitons enfin, à utiliser un comparateur d’assurance auto en ligne pour rechercher une assurance au meilleur prix du marché. À noter que, tous les éléments nécessaires à la souscription du contrat d’assurance auto figurent sur la carte grise du véhicule. La carte grise est un élément très important pour mener les démarches administratives. De plus, le relevé d’information des deux dernières années (disponible chez votre ancien assureur) ainsi que le permis de conduire figurent parmi les pièces à fournir.
Avant l’achat d’une voiture neuve, le futur propriétaire doit impérativement contacter sa compagnie d’assurance afin que le nouveau véhicule soit assuré. S’il n’en a pas, il a la possibilité de solliciter les services d’un courtier d’assurance pour trouver la bonne assurance. De nos jours, l’assurance « tous risques » semble être la solution idéale pour protéger son véhicule. En effet, les meilleurs contrats tous risques couvrent :

1. La responsabilité civile au tiers
2. Le vol
3. L’assistance mécanique ( à plus de 30 km)
4. Le bris de glace
5. L’incendie du véhicule
6. La tempête
7. Les dommages causés au véhicule
8. La destruction des objets transportés
9. Le vol de pièces extérieures (jantes, rétroviseur, pneus, etc.…)
10. Panne de carburant

N’hésitez pas à intervenir et à poser vos questions.