Aujourd’hui, de plus en plus de personnes possèdent un téléphone portable, qu’il soit de dernière génération ou non, on estime qu’un automobiliste sur 2 n’hésite pas à décrocher et répondre à un appel ou à un SMS alors qu’il est en train de conduire. Cependant, la vigilance de ce dernier diminue et c’est l’accident.

Vous répondrez au SMS au volant ?

Vous répondez aux SMS au volant ?

Téléphoner en conduisant : le comportement de l’automobiliste

Lorsque vous choisissez de répondre à un coup-de-fil alors que vous êtes en train de conduire votre comportement change :
• Diminution du nombre des contrôles dans les rétroviseurs et angles morts.
• Temps de réaction augmenté : entre 30 et 70%.
• Tendance aux zigzagues, mauvaises trajectoires.
• Tendance à piler inopinément.
• Feux rouges ou autres passages piétons méprisés.

Distance de freinage lorsqu'on est en train d'écrire un SMS en conduisant

Distance de freinage lorsqu’on est en train d’écrire un SMS en conduisant

La liste pourrait être encore longue mais le plus important ici est de retenir que téléphoner au volant multiplie le risque d’accident par 4. Conduire demande une attention constante et prolongée, le moindre élément venant perturber cette attention peut-être fatale ; pensez-y… Vous aurez tout loisir à téléphoner et même plus lorsque les voitures autonomes seront commercialisées, soyez peu patient.

Que prévoit la loi ?

En France, téléphoner en conduisant n’est en réalité pas puni par la loi par contre le simple fait d’avoir un téléphone dans la main est interdit.
Article R412-6-1 du Code de la Route :
« L’usage d’un téléphone tenu en main est interdit pendant la conduite. (Article R412-6-1 CR)
La sanction est une amende de 135€ et un retrait de 3 points au permis de conduire. Les cyclistes risquent la même amende, mais pas de retrait de points.
Concernant le kit mains libres, son usage n’est pas interdit par le Code de la route. Toutefois un conducteur qui n’est pas en mesure d’effectuer « commodément et sans délai les manœuvres qui lui incombent » alors qu’il utilise son kit mains libres pendant la conduite peut se voir verbaliser sur le fondement de l’article R412-6 (amende de 35€ mais aucun retrait de points) (jurisprudence de 2003). »
On constate ici que le kit mains libre n’est pas interdit et donc pas sanctionné par la loi. Mais dans l’objectif que s’est fixé dernièrement le gouvernement de vouloir « passer sous la barre des 2000 morts », une proposition du Conseil National de la Sécurité Routière, visant à interdire ces derniers, a été envoyée à Emmanuel Valls pour étude.

Nos conseils

Le simple fait de répondre à un appel, kit main libre ou pas, diminue l’attention que nous devrions avoir sur la route. Si l’on va plus loin, même la sonnerie peut surprendre le conducteur !
Ainsi, mieux vaut couper son téléphone lorsqu’on conduit et si vraiment l’appel est urgent, trouver une aire ou un emplacement de stationnement sur lequel s’arrêter pour répondre.
Même Demi Lovato s’y met alors faites comme elle 😉

Source : linternaute.com
Crédit photos : preventionroutiere / Autodeclics