La mesure pourrait apparaitre dès l’automne 2013 et provoque déjà la polémique des usagers des routes françaises. Manuel Valls qui a affirmé hier sa volonté de réduire le nombre d’accidents mortels de 4%, mais aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre souhaite une application rapide de ce projet. Petit point sur cette initiative qui va faire des heureux, mais qui va également provoquer le mécontentement de nombreux automobilistes.

Voici les prochains panneaux qui fleuriront sur les autoroutes. C'est juste un chiffre qui change.

Voici les prochains panneaux qui fleuriront sur les autoroutes. C’est juste un chiffre qui change.

La vitesse au centre des discussions

C’est en avril 2013 que le projet de réduction de la limitation de la vitesse sur autoroutes à 120 km/h avait été annoncé par le gouvernement en partenariat avec le CNSR (Conseil National de Sécurité Routière). Les routes françaises pourraient voir leur vitesse abaissée à 80 km/h et celle du périphérique parisien à 70 km/h. À l’heure où la plupart des Français partent en vacances, le ministère de l’Intérieur à décidé de rappeler aux Français que la vitesse reste le premier facteur d’accidents mortels en France (FAUX). La solution d’abaisser les vitesses des routes françaises est donc très sérieusement envisagée d’autant plus que le gouvernement s’appuie sur le fait que près de 60% des autoroutes européennes sont déjà limitées à 120 km/h.

Un renforcement du nombre de radars

Pour limiter la vitesse, le gouvernement ne compte pas seulement sur la réduction des limitations. En effet, les radars ne devraient pas disparaitre et bien au contraire. Le nombre de radars embarqués pourrait alors être au nombre de 100 d’ici la fin 2013. L’État affirme qu’il s’agit de l’unique solution afin de changer les comportements pour atteindre l’objectif de moins de 2000 morts par an. La réduction de la vitesse pourrait également permettre de réduire les émissions de CO2 de 3% ce qui fait la joie des associations écologistes.

L’exemple scandinave

L’État français souhaite prendre exemple sur la Suède qui a depuis longtemps abaissé la limitation de vitesse sur autoroute à 110 km/h et affiche un taux de 28 morts par an pour un million d’habitants, un des taux de mortalité les plus bas d’Europe. Cependant, une grande différence persiste en France, c’est le comportement des automobilistes qui est sensiblement différent que celui de nos voisins suédois.

Chantal Perrichon, la présidente de la ligue contre la violence routière se réjouit d’avance de cette nouvelle alors que la plupart des automobilistes se sentent quant à eux dans le collimateur. C’est certain, les Français ne sont plus près de faire rugir le moteur de leur voiture. Voilà une mesure qui devraient booster la vente de petites citadines française au détriment des grosses berlines allemandes qui risquent de s’encrasser sur les autoroutes françaises.

RTL à mis en place un sondage et les chiffres indique que vous êtes plus de 85% à être contre cette mesure. Vous pouvez voir le sondage ici.

Sondage RTL sur la limitation de vitesse

Sondage RTL sur la limitation de vitesse