Le nouveau Porsche Cayman

Le nouveau Porsche Cayman

Proche du Boxster, le Cayman est un roadster au toit fixe et au moteur survitaminé, comme toujours chez Porsche. Bien qu’il cultive quelques différences, le Cayman proposera de nombreuses caractéristiques déjà vues sur le Boxster. Petit tour d’horizon de la bête !

Consommation à la baisse, chevaux à la hausse

Cette seconde édition du Cayman optimise, au niveau de la motorisation, le modèle de son aîné. Ainsi, sur l’entrée de gamme, le flat-6 est ramené à 2,7 litres (contre 2,9 précédemment) avec un gain de 10ch puisque le Cayman affiche 275ch à 7400 tr/min. Avec ces modifications, et les optimisations telles que l’injection directe et la nouvelle admission, Porsche propose un moteur légèrement moins gourmand.On notera ainsi une économie moyenne de 1 litre / 100 km, si on ne cherche pas constamment à tester les performances de la bête en départ arrêté.
A noter que Porsche indique que son Cayman atteint les 100km/h en 5,7 secondes, soit un petit dixième de mieux que son prédécesseur. Et si la performance vous tient à cœur, notez que le Cayman sera aussi proposé avec une motorisation 3,4 litres avec 325ch à 7400 tr/min et un chrono de 4,7 secondes sur le 0 à 100 km/h.

Des courbes séduisantes, proches du Boxster

Au premier coup d’œil, la comparaison avec le Boxster est évidente. Pourtant, ce sont les petits détails qui vont faire toute la différence avec ce dernier. Ainsi, on remarque rapidement une ligne plus agressive grâce à une prise d’air béante et trapézoïdale à l’avant et des ouïes latérales acérées. Autre caractéristique de ce Cayman, déjà présente sur le précédent modèle, les courbes arrondies à l’arrière qui dessinent un large hayon plat conçu tout en aluminium.

Au final, on constate que les lignes ont été revisitées pour cette nouvelle version avec une augmentation de l’empattement de 60 mm et une légère augmentation de la longueur de 33mm. Au passage, pour renforcer encore l’agressivité des lignes, le Cayman perd 11mm en hauteur. L’information concernant les pneumatiques n’est toujours pas définie.

C’est donc bien un puissant roadster que nous propose e. Bien qu’il ne soit pas révolutionnaire, il bénéficie des dernières avancées techniques et technologiques de la marque ce qui lui permet d’être plus léger et maniable tout en offrant une esthétique caractéristique de la marque. Bref, pour ceux qui auraient pu en douter, Porsche est bel et bien décidé à conserver sa place de leader dans le domaine des roadsters.

Article de News Auto et proposé par le blog automobile Web-automobile.com.

Crédit photo: zercustoms