Twingo Summertime

Twingo Summertime

Pour célébrer l’arrivée des beaux jours (qui se cependant font un peu attendre), Renault commercialise une série limitée de la Twingo 2012, baptisée « Summertime ». La marque au losange pallie l’absence de version découvrable dans la gamme de sa citadine, et ajoute un toit ouvrant électrique en toile pour profiter du soleil et des températures clémentes. La première génération de la Renault Twingo avait également bénéficié de deux versions spéciales cabriolet au milieu des années 1990.

La Twingo Summertime est basée sur la finition d’entrée de gamme Authentique de la citadine version 2012, mais propose plusieurs équipements en plus : climatisation manuelle, rétroviseurs de couleur noire, radio CD avec Bluetooth. Elle intègre également la fonction de surcommandation qui permet de ne pas pouvoir ouvrir les portes de l’intérieur après avoir appuyé une deuxième fois sur le bouton de la fermeture centralisée. Cela évite à d’éventuels voleurs d’avoir la possibilité d’ouvrir les portes de l’intérieur après avoir brisé les vitres. La Twingo Summertime est proposée en quatre teintes (noir nacré, violet fuschia, vanille et bleu bermudes). Cependant, le noir reste la couleur prédominante dans l’habitacle, aussi bien qu’au niveau des enjoliveurs, et les vitres sont surteintées.

Elle accueille deux motorisations : un bloc essence 1.2l de 75ch et un bloc diesel dCi 75. La Renault Twingo Summertime est commercialisée, à partir du mois de juin et des journées « Portes ouvertes » du constructeur, mais il est déjà possible de passer commande. Le prix de la Renault Twingo Summertime est de 12 200 euros pour la version essence, et de 14 000 euros pour la version diesel, soit environ 1200 euros de plus qu’une Twingo classique mais il y a une solution pour acheter cette Twingo moins chère.