Après Citroën et ses 100 000 DS3 en commande c’est au tour d’Audi de revendiquer les 100 000 sorties de l’Audi A1 des chaines de production à Bruxelles. Le roi Albert II de Belgique en à même  profité pour visiter l’usine d’assemblage (pour rappel Audi a investi 300 millions d’euros depuis le rachat de l’usine en 2007).

Lancée en septembre dernier, cette berline branchée veut se démarquer de ses congénères en misant sur la qualité Audi.  Bon chic, bon genre, le niveau des finitions est optimal.

Design innovant, Audi propose également à ses utilisateurs de personnaliser leur auto, grâce à toute une série d’accessoire.

Au niveau de l’habitabilité, l’Audi A1 se classe dans la catégorie des quatre places puisqu’il n’existe pas  d’option banquette arrière 3 places. Pour son coffre, dont sa taille reste dans la moyenne de ses congénères citadines, impossible d’obtenir un plancher plat en rabattant les sièges car l’assise de la banquette est fixe.

Actuellement les délais de livraison sur l’A1 sont passés à 36 semaines en concession Audi mais ne vous inquiétez pas, certains mandataire Audi ont pris les devants et proposent actuellement des Audi A1 en arrivage proche ou même en stock.

Bien que l’A1 soit classée dans la catégorie citadine, son prix est douloureux. Et les options se payent à prix d’or. (Comptez 1080€ pour ajouter la climatisation manuelle !)

Vous pourrez vous offrir votre nouvelle auto partir de 16400€ pour une A1 Essence Attraction 1.2 TFSI 86ch en concession, ou 15000€ chez votre mandataire.

Pour le diesel, comptez 17900€ chez votre concessionnaire ou 16175€ chez votre mandataire.